Mal-logement : les Verts expulsent, confirmation d’un choix politique...

Ile de France
mercredi 20 avril 2005
par  le réseau d’AC !

Le collectif mal-logés en colère, qui occupait le local national des Verts àParis, vient de se faire jeter àla rue. Pas par la police, mais par les militants eux-mêmes.

Une bonne partie d’entre eux a multiplié les provocations dès le début de l’occupation. Certains militants affirmaient notamment que les blancs n’étaient pas de vrais
mal-logés (!) ou que nous faisions le jeu de la droite (que nous avons occupé àplusieurs reprises, comme tous ceux qui ont une responsabilité dans la question du logement).

Nous ne voulons pas inspirer la pitié, nous ne voulons pas qu’on se contente de faire un rassemblement si nous mourrons de froid ou brà»lés vifs !

Nous voulons un vrai logement, et nous continuerons àlutter collectivement pour l’obtenir !

Communiqué du Collectif des Mal Logés en Colère.

Nous occupons depuis le début de l’après midi, aujourd’hui, mardi 19 avril le siège national des Verts au 247 rue du faubourg St Martin àParis.

Les Verts ont fermé l’accès àl’immeuble et, àl’intérieur, tiennent des propos provocateurs (genre : « les blancs ne sont pas des vrais mal-logés  » !) pour que ça dégénère.

Cette occupation vise àpointer la responsabilité directe des Verts dans la politique municipale du logement àParis. Politique qui contribue àla situation des « mal-logements  ».

Rappelons que si la SIEMP n’attribue pas directement de logements, si les Verts ne sont pas les seuls maîtres àbord àla mairie de Paris, ils ont toutefois certains postes importants pour tous les mal logés : Mylène
Stambouli est l’adjointe chargée de la lutte contre l’exclusion et René Dutrey est président de la SIEMP.

Rappelons aussi que les Verts ont, en 2001, fait leur campagne parisienne sur ... le logement.
Pendant cette campagne, ils recensaient 1 400 immeubles insalubres.
Aujourd’hui, ils n’en recensent plus que 400 !

Nous n’attendrons pas de mourir de froid ou de brà»ler vifs pour qu’on s’intéresse ànotre sort.

Nous vous invitons àvenir nous rejoindre devant le siège des Verts, et àfaire pression par vos propres moyens sur l’ensemble des élus de la ville de Paris.

Faites tourner ce communiqué.

Collectif de mal-logé en colère.

- contact sur place : 06.82.82.05.11.


Commentaires

Brèves

24 septembre 2017 - Article sur le Revenu garanti et la sécurité sociale professionnelle

Le n° 14 des Possibles est publié. Soyez vivement remerciés pour votre contribution. Vous (...)