Tweet bandeau
   Accueil > La UNE > MAYDAY PARADE le 1er mai à Paris

MAYDAY PARADE le 1er mai àParis

Mayday : journée européenne pour de nouveaux droits

samedi 30 avril 2005, par le réseau d’AC !

MAYDAY ! MAYDAY ! MAYDAY ! MAYDAY ! MAYDAY !


Amsterdam, Barcelona, Copenhagen, Hamburg, Helsinki, Jyväskylä, L’Aquila, Leon, Liege, London, Maribor, Melbourne Marseille, Milano, Napoli, New-York, Palermo, Paris, Sevilla, Stockholm, Wien...


MAYDAY PARADE le 1er mai àParis

- 10 h 30 Place du Châtelet : action
- 17 h Place Blanche : départ de la Mayday parade
- 20 h Place de la République, concert gratuit : Les peaux de vaches, Florent Vintrigner de la rue Ketanou, Les Fils de Teuhpu et Fantazio.

  • Mayday : journée européenne pour de nouveaux droits
  • Du possible sinon j’étouffe
Mayday : journée européenne pour de nouveaux droits

Depuis quatre ans, une journée de mobilisation annuelle des précaires s’organise en Europe. La journée du Premier Mai a été choisie pour mettre en avant les nouvelles situations de vies marquées par la précarisation croissante du marché du travail, notamment àtravers l’explosion des contrats dits atypiques (intérim, temps partiel, CDD...). Au centre de la nouvelle économie, ces formes d’emploi flexibles et mobiles restent pourtant aujourd’hui privées de toute protection et de toute représentation politique ou syndicale significative. C’est pour répondre àce vide et construire ses propres formes politiques que la parade auto-organisée des précaires s’est créée. 5000 personnes ont défilé dans les rues de Milan la première année, 50 000 en 2003, 80 000 en 2004...

L’idée d’un défilé alternatif àla traditionnelle « fête du travail  » est de se réapproprier le sens de cette journée àforte valeur symbolique et historique, d’en faire une journée d’action et d’information pour la conquête de nouveaux droits sociaux, une journée d’expression et de création qui rende visibles nos nouvelles réalités de vies, de travail et d’emploi.
Dès lors, nous invitons tous les collectifs, réseaux, mouvements sociaux et individus àparticiper àl’EuroMayday 2005 àParis.

Partout en Europe, les précaires constatent que les différents gouvernements précipitent la précarisation généralisée du marché du travail. En France, c’est sous la logique de la refondation sociale que le MÉDEF et la CFDT
s’apprêtent fin 2005, dans le cadre de la renégociation de la convention UNÉDIC, àréduire encore les droits des chômeurs et àentériner la destruction programmée du régime d’indemnisation des intermittents.

Précaires d’Europe, soyons maîtres de nos vies. Conspirer c’est respirer ensemble !

MAYDAY ! MAYDAY ! MAYDAY ! MAYDAY ! MAYDAY ! MAYDAY !
DU POSSIBLE, SINON J’ÉTOUFFE

Convergence des luttes
Conjugaison des forces
Puissance du nous

Brutalement attaqués par un gouvernement obstinément sourd et inhospitalier, nous contre-attaquons. Ensemble.
Les décideurs nous sacrifient sur l’autel de la rentabilité faisant de nous la chair àcanon d’objectifs économico-financiers.
Le projet de constitution européenne fait impasse sur les droits sociaux.
Impasse sur les vivants.
Précarisés, expulsés, pressurisés, nous sommes pourtant bien là.
Combien coà»te un logement ? Combien coà»tent les transports en commun ?
Combien coà»tent le pain, la viande ?
Et nous, que valons nous encore ?
Quel sens donner ànos vies lorsque les droits les plus élémentaires sont remis en question ou bafoués ?
Si la démocratie a un sens, c’est ànous de l’agir.
Nous refusons un monde construit en niant ses habitants.
Aujourd’hui, nous sommes tous menacés. Cette menace est concrète.
Elle porte sur les vies mêmes, les capacités àfaire et défaire des mondes.
Elle nous concerne tous, làoù nous nous tenons.
Dans la rue. Au travail. À la maison. À l’école.
C’est pourquoi nous devons créer des lignes de convergence neuves et inaliénables.
Bâtir des forces contre la peur.
Ne laissons pas détruire les droits collectifs et la solidarité entre tous.
A partir de nos pratiques et expériences, exigeons des droits nouveaux !
Ce que ces mois de lutte nous ont appris, nous voulons le partager avec tous.
Nous voulons librement circuler, penser, travailler.
Nous voulons du temps.
Nous voulons des soins, des médicaments.
Nous voulons apprendre.
Nous voulons fabriquer, bricoler, inventer.
Nous voulons de l¹attention, du repos. Nous voulons un toit et de l’eau.
Nous voulons chercher.
Nous voulons continuer.
Nous voulons vivre.

MAYDAY ! MAYDAY ! MAYDAY ! MAYDAY ! MAYDAY ! MAYDAY !

Pour s’informer, se mobiliser :

- Inscription sur la liste euromayday.
- Contact Mayday Paris.

- Historique en français de la mayday.
- Texte d’appel du 2 avril.
- Mayday 2003 et 2004 : Euromayday, Chainworkers et CUB.

- Autres liens pour s’informer et se mobiliser :

MAYDAY ! MAYDAY ! MAYDAY ! MAYDAY ! MAYDAY ! MAYDAY !

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Hébergé par: OVH | Contact | Haut