Tweet bandeau
   Accueil > Actualités et contacts des collectifs > Nantes > Logement : la politique des pauvres au placard

Logement : la politique des pauvres au placard

mardi 7 juin 2005, par AC ! Nantes

Nous, AC ! Nantes rejetons le projet Borloo, concernant le logement, qui consisterait àouvrir àla location les chambres de bonnes, de moins de 9 m2, pour les précaires.


Ils ont trouvé les moyens de construire sept prisons, en est-ce l’antichambre ?
Vivre dans 7 m2 et souvent bien moins, dans des chambres lugubres, sans eau, W.C. sur le palier, n’est pas concevable.

La politique des pauvres au placard : chômeurs, précaires, travailleurs sous-payés, étudiants n’ayant pas eu la chance d’être fille ou fils d’un PDG de Carrefour, n’auront le droit qu’àtourner en rond dans une carrée aussi démoralisante et pousse-au-suicide que leurs minimas sociaux.

Le seul bénéficiaire heureux de cette loi en sera une fois de plus le propriétaire, autorisé àétablir un bail de 9 mois... Encore et encore le précaire éjectable.

Cette proposition Borloo n’est qu’un vieux pansement humide sur une blessure grande ouverte qu’est le problème du logement.

Nous demandons la construction de logements sociaux et nous opposons àla destruction de logements viables comme la « Banane » àMalakoff, désormais supprimée.

Nous exigeons des autorités qu’ils appliquent la loi existante de réquisitions des logements vacants. Il est inadmissible que tant de personnes couchent dehors alors que les centres villes regorgent d’immeubles vides.

Pour nous ce projet Borloo n’est en rien une solution au problème.

Comme nous revendiquons un revenu décent pour toutes et pour tous, nous revendiquons un logement décent pour toutes et pour tous.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Hébergé par: OVH | Contact | Haut