Anpe-Assedic ... qui tapine ?

on copine, s’acoquine, et puis voilàça tapine... mais qui tapine ?
mercredi 19 juillet 2006
par  Dominique

Tous les filons se valent pour faire chuter le taux de chômage, le "cac-anpe". Pour cela certaines agences Anpe, en accord avec les Assedic, ont entrepris de radier automatiquement les intérimaires qui ont travaillé plus de 110 heures pendant deux mois. En raccourci : de les virer de l’Anpe.

Pour les informer de cette "cessation" d’inscription, les heureuZ excluEs reçoivent un simple courrier Anpe -vous savez, ce papier antipathique, au jargon absCONs, qui soit vous fait trembler, soit vous rend fataliste, ou vous énerve.

De toute façon et dans tous les cas, l’Anpe a prévu les objections pour embobiner le merlu.

Le conseiller àl’accueil vous expliquera d’abord que c’était àvous de réagir et de demander la fin de votre inscription. En blague idyllique, il vous dira qu’il aime bien qu’on vienne lui annoncer les bonnes nouvelles, comme trouver un boulot (... de merde pendant deux mois, quelle veine !).

Si vous n’avez pas d’humour, il vous précisera qu’il ne s’agit pas d’une "radiation" (pas gentil), mais d’une "cessation" (gentil). Fort de ses 5 années d’études en littérature, gaillardement il vous contera l’histoire des étymologies différentes...

Ensuite il essaiera, car vite fait il se ravisera, de vous faire un laïus sur droits et devoirs, obligations et devoirs, devoirs tout court, et disponibilité exigée de recherche d’emploi.

Enfin, comme un bon pécheur qui voit que le poisson sanguinolent (sens non figuré : sanguin/énervé) frétille d’asphyxie au bout de l’hameçon, le conseiller va lui donner sa bouffée d’oxygène en lui révélant le gros lot : au final, il est gagnant financièrement. Eh oui, et c’est vrai ... techniquement. En effet, si vous travaillez plus de 110 heures dans le mois, vous n’avez pas de complément Assedic pour ce mois. Par contre si vous avez cessé votre inscription, que vous ne travaillez que 3 semaines dans le mois (équivalent à110h), et que vous vous réinscrivez au début de la 4ème semaine, vous serez indemnisé àpartir de cette semaine.

CertainEs diront jackpot, certainEs iront même jusqu’àremercier l’agentE. Et d’autres crieront "Halte" et souligneront la nouvelle usine àgaz de l’agence qui comme par hasard a reçu l’aval de la radine Assédic.

Il s’agit d’un vrai miroir àtête d’alouette ! Et pourquoi ? Parce que la volonté ici est de faire baisser le taux de chômage, c’est àdire le contrefaire, pour donner des points àVillepin/Borloo ; de désengager l’Anpe du marché de l’emploi en valorisant l’intérim ; de flexibiliser le travail ; et subsidiairement, de rendre les agentEs Anpe encore plus convaincuEs de leur inutilité, c’est àdire encore plus stupides.

Y’a méfiance... car quand l’Anpe s’acoquine avec les Assédic, qui est-ce qui tapine ?

Dominique, agentE de l’Anpe

p.s. Villepin : fait gaffe àpas faire descendre le taux en-dessous de zéro, ça ferait un peu trop gros... je crois.


Commentaires

Brèves

24 septembre 2017 - Article sur le Revenu garanti et la sécurité sociale professionnelle

Le n° 14 des Possibles est publié. Soyez vivement remerciés pour votre contribution. Vous (...)