compte-rendu des journées d’été dans la forêt de Montgeon (Le Havre)

lundi 25 septembre 2006

Journées d’été 2006 !

Une vraie réussite. Merci encore au Collectif du Havre d’avoir réussi le tour de force d’organiser ces journées. Nous nous y étions pris un peu tardivement et cela a probablement un peu limité la participation des collectifs les plus éloignés. Pour autant plus d’une cinquantaine de membres d’AC ! purent profiter de ces journées dans le cadre magnifique du camping de la forêt de Montgeon sous un soleil éclatant et l’air frais de la côte d’Albâtre. Débats pertinents, bonne bouffe, soirées grillades
arrosées d’un petit bordeaux àdes prix imbattables : la tradition d’AC ! a été respectée. Le concert des Gipsy Pigs le samedi soir déchaîna même l’enthousiasme des tentes environnantes. Déjàdes vacances dans un ambiance chaleureuse et conviviale.

Et comme d’habitude un programme plutôt chargé qui ne nous laissa guère profiter de la plage...Moins pressés par l’actualité, les journées d’été nous permettent en effet d’aborder des thématiques en prenant le temps de l’information, voire de la formation avant la discussion. Il est
impossible en quelques lignes de synthétiser la richesse des interventions. Des compte-rendus plus exhaustifs viendront par la suite.

Un premier pôle de discussion porta sur les actions juridiques et les luttes sociales. Nicolas Rouly fit part de son expérience d’avocat, notamment en matière de défense des sans-papiers, pour poser les termes des débats concernant les luttes de désobéissance civile en cours.
Jusqu’où peut-on aller trop loin pour être efficace contre l’inacceptable ?
Comment lutter contre la pénalisation des mouvements sociaux ? Comment la lutte juridique s’insère dans la mobilisation sociale ? Autant de questions de plus en plus actuelles. De quoi bien préparer la réunion "insurrection des consciences" le 14 septembre àParis.

Avec le film en avant-première de Pierre Carles, « Volens rien foutre al Paîs  », et l’intervention de JP Tertrais, « Du développement àla décroissance  », nous étions en immersion complète pour ce qui concerne les alternatives concrètes au modèle de société invivable que nous impose la logique du capitalisme.

Ensuite une grande partie du temps fà»t consacrée ànos luttes, comment elles furent vécues localement, notamment lors du CPE, avec la participation de Sud Etudiant, d’Attac, du DAL, de RESF ...Pour ce qui nous concerne plus directement, Anne Bérard du SNU introduisit le débat
sur le contrôle des chômeurs, les radiations, le rôle du service public de l’emploi.

Moment fort également avec l’intervention de Bénédicte Madelin (responsable de la politique de la ville dans le 93) sur les statistiques de la misère, la révolte des banlieux, les lois sécuritaires etc...

La dimension internationale fà»t marquée par les films du collectif local de soutien au Mouvement zapatiste et par les bilans de notre participation aux forums de Bamako et d’Athènes avec les Euromarches et les No Vox ainsi qu’ au sommet alternatif UE-Amérique latine de Vienne.Un point d’info a été fait sur la perspective de marches en Europe en mai/juin 2007 àl’occasion du G8 d’Heiligendamm, près de Rostock au nord de l’Allemagne.

Enfin la coordination du dimanche matin permit de jeter les bases du calendrier de la rentrée.

Calendrier déjàjalonnée par les rendez-vous contre la répression.
Jean-Claude Amara (Droits devant !!) passe au tribunal àla mi-septembre et Jean Emile Sanchez (Conf paysanne) le vendredi 27 Octobre. Nombre d’organisations du réseau de Convergences des mouvements sociaux préparent déjàun grand rassemblement àVienne, près de Lyon, àcette occasion. Nous pourrions en profiter pour tenir une coordination àLyon ou dans la
région.

Nous avons eu une première discussion sur le projet de plate-forme unitaire de revendications des associations de chômeurs et précaires en matière de statut des salarié(e)s, de sécurisation des parcours, des revenus etc...

Nous préparons dès maintenant les manifestations unitaire contre le chômage et la précarité du samedi 2 décembre.

La sortie d’une nouvelle édition du journal doit se faire avant le 15 septembre (bouclage le lundi 4) car nous tiendrons un stand àla fête de l’Humanité. Proposition a été faite de tenir la coordination de rentrée àParis le dimanche 17.


Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique

  • compte-rendu des journées d’été dans la forêt de Montgeon (Le Havre)