Tweet bandeau
   Accueil > La UNE > Etats généraux des chiffres du chômage et de la précarité

Etats généraux des chiffres du chômage et de la précarité

mardi 24 mai 2007 de 13h30 à18h00

lundi 21 mai 2007


Mardi 29 mai, 13h30-18h00
ASIEM
6 rue Albert de Lapparent, 75007 Paris

La controverse sur les chiffres du chômage a marqué la campagne électorale présidentielle. Elle a permis de dénoncer les dérives du traitement statistique du chômage, qui a atteint ces dernières années des sommets inégalés. Les proclamations triomphantes du gouvernement sur le recul du chômage ont perdu leur crédibilité.

Mais la controverse n’a pas eu que des effets positifs. On a beaucoup parlé des chiffres du chômage, mais peu des politiques àmener contre le chômage. La controverse a encore renforcé la focalisation médiatique sur « le chiffre  » fétichisé du chômage au détriment de la prise en compte des diverses dimensions de l’insécurité sur le marché du travail. Les errements des directions de l’Insee et de la Dares ont gravement affaibli l’indépendance et la crédibilité du système statistique public.

Cependant la communauté des statisticiens a su se mobiliser pour défendre sa déontologie professionnelle, comme l’ont montré le débat du 8 mars au CNIS et les prises de positions des personnels et des syndicats de l’Insee et de la Dares. Les syndicats de l’ANPE ont dénoncé les orientations de la direction de l’Agence. Les associations de chômeurs et de précaires ont fait entendre leur voix sur ces thèmes, notamment par leur participation au collectif ACDC. L’évidence commence às’imposer qu’il faut de nouvelles pratiques, voire de nouvelles règles juridiques garantissant l’autonomie du système statistique public, et surtout une réforme profonde des indicateurs du marché du travail.

Pour que cette crise débouche sur des avancées concrètes, nous proposons des « Etats généraux des chiffres du chômage et de la précarité  ». Statisticiens, syndicalistes, militants associatifs, utilisateurs des statistiques, ont des demandes et des propositions pour reconstruire un système cohérent d’indicateurs du chômage, mais aussi de la précarité de l’emploi, du travail et du revenu. C’est la condition pour restaurer la crédibilité du système statistique public, permettre un réel débat démocratique et mener des politiques efficaces et justes. Il importe aujourd’hui de mettre en commun ces propositions, de les soumettre au débat et d’interpeller les futurs responsables publics sur leur mise en œuvre rapide.

Les syndicats et associations ci-dessus appellent àla tenue d’Etats Généraux des chiffres du chômage et de la précarité.


Inscription indispensable avant le 24 mai 2007 par mail àl’adresse : chiffresduchomage@gmail.com
(dans la limite des places disponibles, salle de 200 places)

Participation aux frais : 5 euros (gratuit pour les chômeurs et les étudiants)


Syndicats CGT, CGT–FO, SNU-TEFI (FSU), UNSA
du Ministère de l’emploi, de la cohésion sociale et du logement,
Syndicats SNU-TEFI, SUD de l’ANPE,
Syndicats CGT, CFDT, SUD, CGT-FO, CGC de l’Insee,
Syndicats CGT, CFDT du Centre d’Etudes de l’Emploi
Agir Ensemble contre le Chômage (AC !), Mouvement National des Chômeurs et Précaires (MNCP), Association pour l’Emploi, l’Information et la Solidarité (APEIS),
Réseau Stop Précarité, Réseau d’alerte sur les inégalités, Collectif « les Autres Chiffres du Chômage  » (ACDC)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Hébergé par: OVH | Contact | Haut