Tweet bandeau
   Accueil > Actualités et contacts des collectifs > Reims > les malades

les malades

lundi 4 février 2008, par AC ! RES


Communiqué

Nicolas Sarkozy justifie maladroitement les franchises médicales en faisant valoir l’augmentation de nouvelles maladies et des malades, sans tenir compte par ailleurs des maladies orphelines.
La maladie d’Alzheimer touche malheureusement beaucoup de personne âgées. Nous ne tirerons aucune conclusion, ne faisant pas du malheur des gens un élément politique, de élection du président.

Les maladies dues àl’amiante, aux cancers et autres infections dépassent de loin les accidents de la circulation. Les causes sont connues : la pollution, le stress, l’hyper productivité, les conditions de travail, l’exploitation de matières dangereuses, l’alimentation que l’on retrouve dans son assiette, les cultures intensives....

Le trou de la "sécu" c’est cela et rien que cela. En rien, ce ne sont pas les malades qui sont les responsables de leur pénible situation.

Les responsables sont connus, ce sont ceux qui exploitent la planète et qui s’enrichissent sans scrupule. L’état connaissant l’origine des maux s’ingénient àdéplacer sur un plan comptable la réalité.

L’état n’a de cesse appauvrir les plus modestes et maintenant d’autres "catégories" de la population.

A aucun moment l’industrie pharmaceutique n’ est mise en cause.
A aucun moment le bien être de la collectivité n’est mis en avant.
En matière de santé, les honoraires les spécialistes sont augmentés, quand dans le même temps il demande des efforts aux malades. Incohérence que tout cela...

La seule préoccupation de Mr. Sarkozy c’est la privatisation de la sécurité sociale et le chacun pour soi.

Le 01/02/08 AC-RES


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Hébergé par: OVH | Contact | Haut