Tweet bandeau
   Accueil > Actualités et contacts des collectifs > Avignon > La précarité et la pauvreté augmentent

La précarité et la pauvreté augmentent

mercredi 5 mars 2008, par AC ! Avignon


COMMUNIQUE

AC ! 84, agir ensemble contre le chômage et la précarité, énonce la vraie réalité sur les chiffres du chômage, de la précarité et de la pauvreté.

Alors que l’on nous annonce en décembre 18241 demandeurs d’emploi, cela ne concerne que la catégorie 1. Pour la catégorie 2, cela concerne 4050 demandeurs d’emploi, la catégorie 3 concerne 4173 demandeurs d’emploi, la catégorie 4 : 1336 personnes en stage, en formation ou en maladie, la catégorie 5 : 1858 personnes pourvu d’un emploi àla recherche d’un autre emploi, la catégorie 6 : 3506 demandeurs d’emploi, la catégorie 7 : 629 demandeurs d’emploi et la catégorie 8 : 1302 demandeurs d’emploi.

Au total, ce ne sont pas 18241 demandeurs d’emploi, comme au sens du Bureau International du Travail, qu’il faut annoncer, mais bien réellement 31901 demandeurs d’emploi. A cela, il ne faut pas oublié, les radiations et les personnes qui ne pointent plus au chômage.

Pour les demandes d’emploi enregistrées, au mois de décembre, ce sont 2790 inscriptions au chômage.

Pour les demandes d’emploi sorties, ce sont 2928 chômeurs théoriques en moins, mais en réalité, il ne s’agit que de 627 reprises d’emploi, pour le reste, ce sont 124 entrée en stage, 1275 absence au contrôle, 282 arrêt de recherche, 385 radiations administratives et 235 autres motifs ; ce qui représente réellement 2301chômeurs non inscrit, soit plus de 78% et qui sont théoriquement demandeurs d’emploi.

Pour l’année 2008, ce sont 3052 Contrat d’Accompagnement dans l’Emploi (CAE), 905 Contrat d’Avenir (CAV) contrat précaires et àtemps partiel, 367 Contrat Initiative dans l’emploi (CIE), 2458 contrat d’apprentissage, 1670 contrat de professionnalisation et 321 CI RMA.

Au grenelle de l’insertion, pour des raisons budgétaire, les CAE et CAV devraient diminué de 30%. Ou : comment faire de l’insertion sans moyen ?.

Au delàdes chiffres qui soit disant baissent, la vraie réalité est que la précarité et la pauvreté augmentent, en tirant les salaires vers le bas.

En Vaucluse, ce sont 95 000 personnes qui sont en dessous du seuil de pauvreté, soit 20% de la population et là, les statistiques et les chiffres ne se bousculent pas.

Pour AC ! 84 et AC ! National, un meilleur partage du travail, de vrai formation qualifiante sont indispensable cela passe également par un meilleur partage des richesses produites.

Un emploi c’est un droit un revenu c’est un dà».

AC ! 84, 24 avenue Mazarin, La Barbière –84000 AVIGNON

Tel/Fax : 04 90 88 01 00 E mail : ac.84@numericable.fr


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Hébergé par: OVH | Contact | Haut