Tweet bandeau
   Accueil > La UNE > "Modernation" du marché du travail : CONTRE L’EXTENSION DE L’ACCORD NATIONAL (...)

"Modernation" du marché du travail : CONTRE L’EXTENSION DE L’ACCORD NATIONAL DE PRECARISATION !

Communiqué

dimanche 9 mars 2008


Mardi 11 mars, l’extension de l’Accord du 11 janvier 2008 portant sur la « Modernisation  » du marché du travail sera àl’ordre du jour de la réunion de la Commission nationale de la négociation collective.

A la veille de cette échéance, nous tenons àrappeler les raisons qui nous oppose àtoutes transpositions de cet accord qui instituerait de nouvelles précarisations.

D’abord, cet accord ne répond pas aux exigences de « sécurité sociale  » des salarié-es avec ou sans emploi en terme de garanti de revenu et de continuité des droits.

Ensuite, s’il devait être appliqué, il organiserait de graves amputations de droits : de nouvelles facilités permettant aux employeurs de modifier unilatéralement les termes du contrat de travail ; l’allongement considérable de la période d’essai ; la « séparation àl’amiable  », porte ouverte àtoutes les pressions et contournements des procédures de licenciement ; nouveau CDD pour les ingénieurs et cadres se terminant automatiquement àla fin de d’une unique mission mais pouvant aussi être rompu, avant cela, au bout d’un an ; des facilités pour un « licenciement  » des salariés inaptes ; de nouvelles entraves pour l’accès aux prud’hommes…

Surtout, alors que l’avenir économico-social est pour le moins incertain – libéralisme oblige -, cet accord se situe non pas dans une logique de garantie de revenu et de continuité des droits, de justice sociale, mais de précarisations nouvelles.

Nous appelons donc tous les salarié-es avec ou sans emploi àse mobiliser contre cet accord, pour de nouveaux droits sociaux et la garantie d’un revenu au minimum égal au SMIC mensuel pour toutes et tous, àprofiter de la période de consultation  [1] pour faire entendre leurs exigences [2] , àpréparer eux même et dès maintenant la prochaine « négociation » de l’assurance chômage.

Paris, le dimanche 9 mars 2008

Notes

[1« les organisations professionnelles et toutes personnes intéressées sont priées de faire connaître leurs observations et avis au sujet de la généralisation envisagée. Leurs communications devront être adressées au ministère du travail, des relations sociales et de la solidarité (DGT, bureau RT 2), 39-43, quai André-Citroë n, 75902 Paris Cedex 15  »
Formule standard des Avis publiés au Journal Officiel informant la population de l’intention d’un Ministre d’étendre un accord.

[2Signez, faites signez sur www.pourdesdroitsnouveaux.org/ la pétition de la Plateforme pour une garantie de revenu et la continuité des droits


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Hébergé par: OVH | Contact | Haut