Tweet bandeau
   Accueil > La UNE > Retrait du projet de loi « Droits et devoirs des demandeurs d’emplois  » ! (...)

Retrait du projet de loi « Droits et devoirs des demandeurs d’emplois  » ! Mobilisation le 17 puis le 18 juin !

vendredi 30 mai 2008


Tous celles et ceux qui dénoncent la volonté gouvernementale de
précariser l’Offre valable d’emploi (celle que l’on ne peut refuser) se
réjouissent de l’opposition unanime des organisations syndicales
représentatives au projet de loi dit « droits et devoirs des demandeurs
d’emplois  ».

Exprimée durant la réunion de ce lundi 26 mai du Comité supérieur de
l’emploi traitant entre autre de ce texte, l’unanimité syndicale a été
balayé d’une phrase assassine par le très isolé Nicolas Sarkozy dès le
lendemain matin. Peut-être son gouvernement tentera-t-il de diviser ces
organisations en corrigeant àla marge son projet de loi, par exemple en
clarifiant le type de contrat « raisonnable  », en modifiant les taux de
remise sur salaire, en précisant le sort des chômeurs allocataires des
misérables minima sociaux (ASS, RMI…).

Quoiqu’il en soit, nous avons tous intérêt àmaintenir la pression :
- Parce que ce gouvernement tente de diviser les salariés, pousse àla
baisse les salaires d’embauche et tente de détourner l’attention du
scandale du ch̫mage pas Рou mal Рindemnis̩.
- Parce que l’attaque contre tous les salarié-es est extrêmement grave :
alors que le pouvoir d’achat est notre problème àtoutes et tous, nous
devrions, dès l’inscription àl’Anpe, « accepter  » un emploi payé au
montant du précédent, puis en rabattre de 5% dès trois mois, de 15%
après six mois de chômage. Au bout de douze mois, ce palier serait du
montant des allocations : 57,4 % du salaire précédent pour ceux et
celles qui perçoivent l’Allocation de retour àl’emploi, 442,20 euros
pour l’ASS les mois de 30 jours.

Nous appelons nous aussi àla mobilisation le mardi 17 juin contre ce
gouvernement qui, tout en se gargarisant de dialogue social, tente le
passage en force sur le nombre d’annuité ouvrant droit àla retraite, la
durée légale du temps de travail, ce plafonnement du salaire
d’embauche...
Mais une journée ne suffira pas.

>>>> >>>> Mercredi 18 juin, mobilisation :
Contre la chasse aux chômeurs, contre les radiations.

Pour le libre choix de son emploi et de sa formation.

Pour le retrait du projet de loi "Droits et devoirs des demandeurs
d’emploi"

Avec ou sans emploi :
Continuité des droits sociaux ! Aucun revenu en dessous du SMIC mensuel !

Paris, le vendredi 30 mai 2008


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Hébergé par: OVH | Contact | Haut