Tweet bandeau
   Accueil > La UNE > « Négociation  » assurance-chômage ; précarisation de l’emploi, des revenus et (...)

« Négociation  » assurance-chômage ; précarisation de l’emploi, des revenus et de nos vies ; crises libérales…

vendredi 14 novembre 2008


>>>> >>>> Enjeux de l’assurance chômage

Les droits nouveaux pour
lutter contre notre précarisation :
c’est maintenant que ça se gagne !!!

La négociation en cours de l’assurance chômage tombe àpic pour nous autres les
salarié-es si nous savons nous mobiliser.

Cette fois ci, personne ne pourra pas nier l’existence de chômeurs, ni affirmer
qu’il n’y a pas d’argent disponible pour financer le droit constitutionnel àun
revenu de remplacement en cas de chômage !

Cette fois ci, il y aura les élections prud’homales le mardi 3 décembre. Avant
de voter, renseignez-vous sur les responsabilités et les engagements des
différentes organisations syndicales candidates !

Cette fois ci, nous savons toutes et tous que le chômage ce n’est pas le
problème des autres et que la mobilisation de chacun-e va peser !

Organisons-nous !

CHOMAGE partiel, technique ou total :
>>>> >>>> 100 % du dernier salaire !
>>>> >>>> Rien en dessous du SMIC mensuel !
>>>> >>>> Continuité des droits sociaux !

Libre choix de son emploi et de sa formation : abrogation des textes sur le
contrôle, le profilage et la sanction des chômeurs !

INDEMNISATION de TOUTES les formes de CHOMAGE et de PRECARITE par une allocation
inconditionnelle garantissant àchacun-e, un revenu personnel AU MINIMUM égal
au SMIC MENSUEL et la continuité des droits sociaux (logement, santé…) !


A savoir…

* Ils ne vous l’ont pas dit ? Les partenaires sociaux ont ouvert le 15
octobre
dernier les négociations de l’assurance chômage pour conclure avant la fin de
l’année ou prolonger la mauvaise convention en cours.
- Les partenaires sociaux sont pour le patronat Medef, UPA et CGC-PME, et au nom
des salarié-es seulement CFDT, CFTC, CGC, CGT et FO.
- La convention que certains pourraient conclure concernera tous les chômeurs et
précaires, public/privé, le chômage partiels, les licenciements, vacataires,
intérimaires, CDD, intermittent-es…

* 47,4% seulement des chômeurs officiels sont indemnisés par l’assurance
chômage. S’ajoutent 11,7% qui perçoivent l’ASS et autant le RMI. Total : près
d’un quart des chômeurs (officiels) sont chaque mois sans aucun revenu
personnel.
Les conditions d’accès sont trop dures, les durées d’indemnisation sont trop
courtes. Les minima sont misérables.

* Le montant moyen des allocations chômage est de 1068 € ; 50 % des
chômeurs
indemnisés par les Assedic perçoivent moins de 921 € et 80 % moins de 1 118 €.
Rappel : ASS = 14,74 € / jour ; RMI = 394,16 € / mois.

* RSA - les jeunes de moins de 25 ans interdits du Revenu minimum garanti
comme
ils l’étaient du RMI : la gauche parlementaire va-elle saisir le Conseil
constitutionnel contre cette discrimination évidemment illégale ?

* Leurs prochaines réunions seront les 25 nov., 5, 12, 16 et 23 déc.

* Les banques ont obtenues 360 milliards €, les PME 22 milliards €, les
autres entreprises 170 milliards,…

>>>> >>>> Et nous : combien ?


Samedi 6 décembre : MANIFESTATIONS CONTRE le chômage, les précarités et POUR LA JUSTICE SOCIALE !

>>>>>>>>>>>>>>>> >>>> >>>> >>>> >>>>


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Hébergé par: OVH | Contact | Haut