L’assurance chômage après ce beau jeudi...

jeudi 29 janvier 2009

Ce jeudi 29 janvier, les salarié-es et toute la population ont fortement
exprimé dans plus de 200 villes, àla fois leur forte exigence d’un
autre monde et notre refus commun de payer pour la crise de celui-ci.

Cette journée est le résultat d’une forte mobilisation sociale, facilitée
par
l’unité syndicale.

Cependant, àterme, cette unité est affaiblie par la position de la CFDT
sur la proposition patronale du 23 décembre sur l’Assurance chômage. Cet
accord
actuellement ratifié au 3/4 par des organisations patronales et par un
seul
syndicat, n’est évidemment pas àla hauteur de la crise et des exigences,
àun moment où les gouvernements "sauvent" les banques àcoup de
dizaines de milliards.

La mobilisation de toutes et tous doit imposer au patronat une vraie
négociation avec toutes les parties concernées des conditions de
l’indemnisation de toutes les formes de chômage et de précarité par une
allocation personnelle garantissant avec ou sans emploi un revenu en
aucun cas inférieur au SMIC mensuel.

Paris, le 29 janvier 2009


Commentaires

Brèves

25 avril - sur les ondes de FPP

http://hebdo-julialaure.info/spip.php?article139
l’émission l’Hebdo du 21 avril 2018 consacrée à (...)

22 janvier 2011 - COMMUNIQUE DE PRESSE.

COMMUNIQUE DE PRESSE.
Les négociations de la convention UNEDIC commence le lundi 24 avec les (...)