Tweet bandeau
   Accueil > Actualités et contacts des collectifs > Marseille > proposition d’une coordination contre la précarisation de la société

proposition d’une coordination contre la précarisation de la société

mercredi 18 février 2009, par AC ! 13


*PROPOSITION D’UNE COORDINATION CONTRE LA PRÉCARISATION DE LA SOCIÉTÉ*

*Réunion le 25 février à18 h. àMille Bâbords, 61 rue Consolat,
13001Marseille*

*APRES LA MOBILISATION MASSIVE DU 29 JANVIER 2009*

*RESTONS MOBILISES ET ACTEURS DE NOS LUTTES*

La crise du capitalisme permet actuellement ànotre gouvernement de
justifier la politique qu’il mène depuis 2 ans et de nous imposer des
mesures qui entérinent la baisse constante de nos droits : remise en cause
de nos acquis sociaux et de nos libertés individuelles, systématisation des
contrôles, mesures restrictives àl’égard des chômeurs, précarisation de la
société, diminution des salaires (conséquence d’un taux de chômage élevé),
flexibilité des salariés, casse du service public...

Ces derniers mois, nous avons pétitionné et participé àdes journées de
grève ou de rassemblements symboliques afin d’être entendus par les
instances dirigeantes. Pourtant, ni le gouvernement, ni le Medef n’ont
bougé.

Ce type d’action nous apparaît donc vain et inutile. Puisque tout cela nous
amène àsubir et àaccepter l’insidieuse dictature de l’économie et de ses
représentants qui nous dirigent et qui oeuvrent pour préserver leurs
privilèges ànos dépens.

*Faute d’une riposte généralisée, le gouvernement fera passer toutes ses
réformes ou contre-réformes ! Nous ne l’accepterons pas...*

*C’est pourquoi nous appelons l’ensemble des salariés, qu’ils soient du
public ou du privé, les chômeurs, les précaires, les intermittents, les
retraités, les étudiants, les lycéens... àtout mettre en oeuvre pour faire
converger leurs mécontentements et fédérer leurs revendications.*

*Pour faire front, agissons tous ensemble,*

*mais surtout de façon prolongée*

*Les thèmes des revendications communes ne manquent pas :*

Interdiction des licenciements, la garantie d’un revenu décent et la
continuité des droits sociaux pour tous, avec ou sans emploi, le blocage des
loyers, l’arrêt des expulsions locatives et la réquisitions des logements
vides, respect de la liberté d’expression et des libertés individuelles,
gratuité des transports, défense des services publics...

AC ! Marseille
C/o Mille Babords
61 rue Consolat
13001 Marseille

06 60 41 82 14


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Hébergé par: OVH | Contact | Haut