"Que se cache t-il derrière la prime de 200 euros".

lundi 6 avril 2009
par  AC ! RES

Une journaliste de France 2 affirme que tous les minima sociaux sont concernés, ce qui est faux. Seuls les entrants dans le dispositif RSA ,qui met fin au RMI, peuvent en bénéficier. Ce qui pose la question de la discrimination.

Pourquoi les bénéficiaires de l’ASS et du minimum vieillesse ne peuvent en bénéficier ?

La première raison c’est qu’ils ne sont pas "éligibles" au RSA.

La seconde, c’est le coà»t qui révèle la réalité des chiffres de la pauvreté comme du chômage. Les jeunes sont également exclus de cette aide qui de toute façon ne sera pas reconduite.

L’Etat achèterait-il, pour moitié, la paix sociale devant l’aggravation de la situation où contraindrait-il les ex-bénéficiaires du RMI àaccepter des emplois très précaires.

A l’avenir que va t-il advenir réellement des droits connexes et des diverses aides. Cette "prime" n’est-elle pas destinée àfaire accepter n’importe quoi ?

Qu’est-ce 200€ quand d’aucuns bénéficieront d’une retraite en or alors qu’ils sont àl’origine de la pauvreté dans notre pays.

Une fois de plus nous exigeons la garantie d’un revenu au hauteur du SMIC sans contrepartie quels que soient les accidents de la vie et la sécurisation des parcours professionnels.

AC ! Champ Ard.


Commentaires