Mesures pour les jeunes ? Des cadeaux aux employeurs encore et toujours !

lundi 27 avril 2009

Le gouvernement Sarkozy poursuit l’application du programme du candidat,
malgré
la faillite de son modèle de société.

La colère de la jeunesse est fondée et le gouvernement une nouvelle fois ne
répond pas àses attentes. Les jeunes sont les premières victimes du chômage.
Il faut en finir avec les vieilles recettes proposées par le chef de l’état
et l’exploitation.

Force est de constater qu’il n’y a toujours pas de proposition concernant la
mensualisation et revalorisation de la petite
prime d’avril gagnée suite àla mobilisation du 19 janvier, ni la levée de
l’inconcevable discrimination qui frappe les jeunes de moins de 25 ans qui ne
peuvent prétendre àun
Revenu minimum garanti, pour le moins àhauteur du RMI.
.

Face àun avenir sans espoir, nous partageons l’agacement des jeunes et leur
aspiration àun autre monde.

Enfin, nous ne paierons pas leur crise !

En urgence, nous exigeons la mise en oeuvre totale du droit constitutionnel à
un revenu de remplacement, personnel et décent, c’est-à-dire en aucun cas
inférieur
au SMIC.

Nous nous déclarons solidaires avec toutes les formes luttes et soutenons les
étudiants comme les salariés dans leur combat qui est juste et légitime.

Nous contactons les organisations et réseaux du mouvement social pour lancer
un appel commun en vue d une mobilisation mensuelle contre le chômage , la
précarité et pour des droits nouveaux .


Commentaires

Brèves

25 avril - sur les ondes de FPP

http://hebdo-julialaure.info/spip.php?article139
l’émission l’Hebdo du 21 avril 2018 consacrée à (...)

22 janvier 2011 - COMMUNIQUE DE PRESSE.

COMMUNIQUE DE PRESSE.
Les négociations de la convention UNEDIC commence le lundi 24 avec les (...)