Tweet bandeau
   Accueil > Actualités et contacts des collectifs > Gironde > ENSEMBLE EN MOUVEMENT CONTRE LA PRECARITE

ENSEMBLE EN MOUVEMENT CONTRE LA PRECARITE

mardi 5 janvier 2010


34,8 % de la population active est sans emploi en 2008 (Eurostat)

Plus de 4,18 millions de chômeurs toutes catégories + les non inscrits

4 millions de travailleurs précaires et mal logés

Fin 2009 : + 1 million de nouveaux chômeurs

Chômage et précarité étaient déjàtrès élevés avant « la Crise  ». De CDD non renouvelés en licenciements, ils explo-
sent : déjàplus de 500 000 nouveaux inscrits au chômage depuis début 2009, sans compter les non-inscrits, les intérimaires remerciés en masse, les plans de licenciements qui se succèdent : chômeurs, précaires et autres salariés sont les premiers àpayer leur crise ! Avec la liquidation des droits sociaux en cours, la situation est intenable !
Quelle est la réponse du gouvernement ? Heures supplémentaires, travail du dimanche et une pauvre « prime de
500 euros  » versée une fois seulement à3000 précaires dépourvus d’allocation…

Agissons ensemble contre la précarisation ; il est temps de nous rendre visibles et de nous faire entendre pour obli-
ger le gouvernement àrépondre àl’urgence sociale ! En relais du mouvement national des Marches régionales
contre le chômage et la précarité, nous organisons partout en Aquitaine des...

ACTIONS CONTRE LE CHOMAGE, LES PRECARITE ET LES LICENCIEMENTS

Entre le 23 Novembre et le 5 Décembre
Sur la CUB, qui se concluront par une...

MANIFESTATION SAMEDI 5 DECEMBRE

à15h pl. de la Victoire

Nous exigeons :

Que Pôle Emploi supprime le 3949 et rétablis-
se l’accueil et le contact humain, cesse les
radiations et le flicage mensuel imposé, infor-
me les chômeurs de leurs droits en leur offrant un véritable accompagnement non coercitif.

L’arrêt des licenciements ; des droits nou-
veaux pour les salariés les impliquant dans la gestion des entreprises.
Un revenu décent avec ou sans emploi pour tous et toutes, par une indemnisation de toutes les formes de chômage et de précarité, et que, pour commencer, les minima, les allocations et le SMIC soient augmentés massivement.

Un plan de création d’emplois socialement et écologique-
ment utiles ; la fin des contrats précaires dans les services publics comme dans le privé ; une véritable réduction du temps de travail permettant àchacun-e de travailler moins et de vivre mieux.

Un logement décent pour tous (application de la loi de ré-
quisition) ; la construction de logements sociaux, l’enca-
drement des loyers ; l’arrêt des expulsions.

L’application des lois existantes contre la discrimination
sous toutes ses formes (raciste, sexiste, homophobe…) dans l’accès àtous les droits et la progression professionnelle par la réhabilitation et le développement de l’inspection du travail ; La régularisation de tous les sans-papiers ; La
suppression des inégalités homme/femme en matière de formation, de salaire, d’accès aux métiers, de retraite.

Nous n’avons pas àfaire les frais de la crise du système capitaliste qui engendre misère, licenciements et déstructuration sociale. Nous appelons tous ceux qui ne se résignent pas, les salariés se battant pour leur emploi, les chômeurs pour obtenir un revenu suffisant et un emploi, toutes les organisations du monde du travail às’unir.

PDF - 639.3 ko
Gironde tract affiche.pdf

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Hébergé par: OVH | Contact | Haut