Tweet bandeau
   Accueil > Actualités internationales > Appel pour une mobilisation continentale contre le ZLEA et les (...)

Appel pour une mobilisation continentale contre le ZLEA et les AbLE’s

Equateur

dimanche 4 avril 2004, par le réseau d’AC !

¡ El Campo no Aguanta Más !

Depuis les vallées et montagnes des Andes, nous les peuples de la terre faisons un appel àla mobilisation continentale et mondiale.


Nous, Confédération Paysanne de l’Équateur CONFEUNASSC-CNC, membre de la CLOC et Via Campesina, partie prenante dans la campagne continentale de
lutte contre la ZLEA (Zone de Libre Echange des Amériques - ALCA / FTAA), faisons un appel solennel pour vous inviter ànous rejoindre et nous soutenir dans les journées de résistance et de lutte contre le traité de
libre échange bilatéral USA Equateur (TLC), nouvel avatar de la ZLEA, le 17 avril 2004, journée mondial des luttes paysannes.

A Québec, Cancun et Miami, nous avons remporté des victoires pour la souveraineté de nos nations et l’unité de nos peuples. Les promoteurs du neo-libéralisme savent que nous sommes forts quand nous sommes unis et pour cette raison, ils ont choisis une nouvelle approche, « diviser et conquérir  » et négocient des traités de libre échange bilatéraux.

Le gouvernement américain a dans sa ligne de mire la totalité du continent américain. Cela a commencé par le Traité de Libre Echange d’Amérique de Nord (NAFTA/ALENA) en apéritif, cela continue avec le Traité de Libre
Echange d’Amérique Centrale (TLCAC) en entrée. Nous serons, dans la région Andine, le plat principal et l’Argentine, le Brésil et le Venezuela seront les desserts.

L’Équateur a toujours été un pays de résistance et, au même titre que les autres pays andins, nous continuons de résister au néo-libéralisme. Depuis des années, non seulement nous résistons mais nous récupérons et bâtissons des alternatives de vie basées sur la solidarité et la « minga  » (NDT : travail communautaire) qui garantissent la souveraineté de nos peuples.

Le peuple bolivien dans un mouvement de révolte populaire a souffert la perte de 77 vies pour défendre son identité et sa souveraineté, en renversant le président et préservant les ressources naturelles. Nos
frères et soeurs colombiens vivent au sein dans un état de répression et de violence accélérer et régionaliser par le Plan Colombie, projet lancé àl’initiative des Etats-Unis. Dans la cas de l’Equateur, le gouvernement
national a proclamé être le meilleur allié des Etats-Unis et le démontre : dans les deux derniers mois, il a arrêté et assassiné ou essayé de faire assassiner plusieurs dirigeants sociaux tout en censurant les moyens de communication en violation de la liberté d’opinion et de la presse.

Les journées de résistance àQuito seront des journées de lutte et de fête, des journées de réflexions, analyses et apprentissage, de manifestations culturelles et artistiques. Nous serons des milliers d’êtres vivants, provenant des 4 coins de la planète pour faire entendre notre voix, pour dire haut et fort :

  • Oui àla Vie !
  • Non au nouvel ALCA !
  • Non aux traités bilatéraux !

COMMENT POUVEZ VOUS NOUS ACCOMPAGNER ?

Il y a de nombreuses manières de participer aux journées d’actions continentales :
- Organiser une action dans sa communauté,
- Venir àQuito et participer directement aux journées,
- Nous aider financièrement dans l’organisation des événements,
- Organiser des actions de sensibilisation et d’éducation publique,
- Diffuser de l’information sur le contenu des manifestations avant, pendant, après les événements,
- Faire pression sur le gouvernement équatorien en cas de répression et d’emprisonnement (via fax, mails, ou actions sur les moyens de communication de votre pays).

Nous pouvons communiquer dans plusieurs langues, n’ayez pas peur.

Détail des actions en Équateur :

Compañer(a)s nous souhaitons partager avec vous nos actions de mobilisation et serions intéressés pour recevoir vos idées, commentaires et soutiens.

Comme nous savons que la côte équatorienne va être la région la plus touchée du pays par le traité, nous avons décidé une mobilisation massive dès le 15 avril en organisants des caravanes qui partiront des communautés
les plus reculées pour arriver, le 17 avril, àGuayaquil
, la ville la plus grande d’Équateur et premier port exportateur d’Équateur.

Au même moment, l’autre grande mobilisation aura lieu àQuito, capitale du pays, ou convergerons des manifestants des villes et campagnes des Andes
pour exiger une réunion avec l’équipe de négociateurs équatoriens du Traité de Libre Echange avec les USA.

Des rassemblements de vendeurs de rue devant les Mac Donalds sont également prévus pour promouvoir la souveraineté alimentaire du pays et souligner les alternatives.

Nous espérons que tous les être vivants affectés par le néo libéralisme, l’ALCA/ZLEA, l’OMC, les traités de libre échange bilatéraux, les plans de militarisation...

Nous sommes tous appelés àmanifester, les hommes, les femmes, les enfants, les fleurs, les pommes de terre, le mais, les vaches, les chiens, les canards, les colombes, l’air, l’eau, le vent, le soleil, la terre, la
PACHAMAMA.

Contacts : écrire en même temps aux deux adresse suivantes

- pour vous inscrire àla liste, envoyez un email à :

- portail d’infos.

Source : Indymedia Québec.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Hébergé par: OVH | Contact | Haut