Tweet bandeau
   Accueil > Actualités et contacts des collectifs > Gironde > Prise de Parole d’AC ! Gironde pour la manifestation du 1er décembre 2012 (...)

Prise de Parole d’AC ! Gironde pour la manifestation du 1er décembre 2012 contre le chômage et les précarités

dimanche 2 décembre 2012, par AC ! Gironde


Depuis 18 mois nous assistons àune augmentation continue des chiffres du chômage. Mardi dernier
les chiffres annoncés étaient encore très éloquents. Il faut dire ànos Concitoyens qu’il ne s’agit plus d’une crise mais d’un très long espace temps particulier de dégradation exponentielle où l’on perçoit chaque instant comme une décadence civilisationnelle.

Selon les chiffres de la Dares, toutes catégories confondues ( ABC) le chômage touche 4 587 000 personnes soit 10,2% de la population en France. Et pour la seule catégorie A cela représente une augmentation de 45 400 chômeurs, soit 1513 chômeurs de plus par jours au mois d’octobre 2012 . En Aquitaine toutes catégories confondues c’est 20300 chômeurs de plus soit 9,1% d’augmentation en octobre 2012 . Sur la Cub 59500 habitants pointent tous les mois àPôle emploi ce qui représente 17% de la population ...........C’est éffarant  tout simplement !!

Le peuple dans son ensemble est touché. Le chômage frappe d’abord, durement, les plus jeunes 17,2 % des 15 à29 ans étaient au chômage en 2011. Au plus fort de la crise, les hommes ont subi 92% des pertes d’emplois salariés privés. 12% de femmes de tous âges sont aussi au chômage. Quant aux Seniors, du fait du recul de l’âge de la retraite notamment et sans possibilité de
pre-retraite leur taux de chômage est de + 6,5%. Il faut ajouter , àcela, 60000 postes d’intérimaires qui ont disparu sur 1 an. Et voilàle triste tableau d’une société qui s’écroule !

Certains experts en économie disent que le chômage continuera d’augmenter jusqu’en 2015. Tandis que d’autres, les plus pessimistes, prévoient que la catastrophe se poursuivra au-delàde 2017 !

Pourquoi alors le gouvernement veut-il nous faire croire que cela s’arrêtera àla fin 2013 ? Ont-ils des dons de voyance ? …N’ont-ils pas la volonté d’apaiser le peuple tellement la peur d’un soulèvement général est possible ? Ils préfèrent nous mentir pour tranquiliser notre colère, apaiser nos ardeurs révolutionnaires et calmer nos justes revendications de partage des richesses face àl’injustice qui ne fait que s’amplifier , àla pauvreté qui se multiplie alors que les richesses n’ont jamais été aussi grandes mais réservée àquelques mains qui se partagent le gâteau . Et franchement ce n’est pas les 150 000 emplois d’avenir, CDD de 1 an renouvelables trois fois, distribués aux jeunes en difficulté, mais payés par de l’argent public distribué allégrement au patronat qui changera la donne collective.

Pire, ils ont été incapables d’augmenter les minima sociaux ridiculement bas, qui ne permettent plus de vivre même pas de survivre tellement l’inflation, avec la crise a fait flamber les prix. La seule chose qu’ils vous garantissent c’est de crever de faim.....avec 417 euros mensuels ! En plus sachez que ce gouvernement n’a pas annulé le décret 2012-294 qui permet d’asphyxier une personne au RSA jusqu’àlui couper carrément ses moyens de vivre,. C’est monstrueux ! Quand àla prime de Noë l nous avons appris qu’elle avait été budgété mais depuis 7 ans elle n’a pas été revalorisée autant vous dire qu’avec cette prime, maintenant, vous n’acheter que des cacahuètes ! L’indignité de cette charité est effroyable face àtoutes leurs richesses....C’est des trillions de milliard de dollars qui ont disparu en 2008 au plus fort de la crise... Disparus ? Sà»rement pas pour tout le monde ! …

En effet la multiplication de leurs richesses entraine, àcause de la compétition libérale et des logiques capitalistes qu’ils imposent, les délocalisation, les fermetures d’usine, les destructions d’emploi et les licenciements.....En Aquitaine les boites qui ferment et qui licencient sont nombreuses . Je pense àLabso àBlanquefort, Eurofins àBordeaux, Mondi àSaint-Jean d’Illac, Coca Cola àMérignac, Le Journal Sud-Ouest : 180 personnes de liquidées... Et l’inquiétude persiste dans de grandes entreprises comme Ford. La CGT Ford va vous en parler dans un instant.....Les politiques d’austérité qui sont menées conduisent àdétruire le tissu social afin de rembourser une dette qui ne fait qu’enrichir les plus riches : Grand patron , banquiers et spéculateurs......

Pour ceux qui subissent les licenciements par contre c’est la précarité qui les attend. La précarité de l’emploi bien sà»r, avec la multiplication dans le secteur privé des contrats poubelles : CDD illégaux ; succession de missions en intérim, recours au travail non déclaré. Dans la fonction publique, l’État est aujourd’hui le premier employeur des personnels précaires avec ses temps partiels imposés, ses emplois-aidés, CAE ou CUI et ses vacations. La précarité c’est aussi, la question du logement. Quand on est mal payé, sans certitude sur son avenir ou que l’on est sans emploi, on est souvent mal logé ou en danger d’expulsion. Et au bout c’est la rue et les foyers d’hébergements. Les camarades de Sud Leydet en parleront !

Pour tous, le passage obligé c’est « Â Pôle emploi  » et làaussi, la précarité vous est offerte en paquet cadeau. La dégradation est telle que les offres d’emploi se font rares, – 17,8 % d’offres collectées en 2011. Pour cacher cette dégradation du marché du travail, il est envisagé d’ouvrir le site de Pôle emploi àdes sites privés tel que Monster et keljob. Sites dont personne ne contrôlera la réalité des annonces. Vous survivrez au mieux en cumulant les droits ARE avec un CDD ou de l’intérim. A condition que la gestion administrative kafkaïenne de Pôle emploi suive. Sinon vos dossiers d’indemnisation seront retardés ou perdus quand ils ne seront pas bloqués arbitrairement, parce que considérés comme frauduleux par Pôle emploi. Par ailleurs, Pôle emploi radie 500 000 chômeurs par an. Les conséquences sont graves pour les demandeurs d’emploi car cela signifie deux mois sans revenu et deux mois sans manger. Mais les radiations sont aussi, pour eux, un sacré moyen de faire baisser le nombre des demandeurs d’emploi.

Il y aurait tant àdire sur Pôle emploi. Sachez simplement qu’un plan stratégique 2015 va se mettre en place en janvier 2013 . La seule stratégie de ce plan, écrit sous la présidence de Sarkozy par Jean Basséres le Directeur général actuel de pôle emploi, consiste àplanifier méthodiquement la baisse des chiffres par la radiation et d’augmenter la pression par le contrôle. Ils vous diront qu’ils veulent faire plus pour ceux qui en ont le plus besoin, c’est du pipeau ! Le suivi différencié pour chaque chômeur et notamment pour le suivi renforcé entrainera des convocations deux àtrois fois par mois. Autrement dit, plus de contrôle et plus de possibilité d’absence au rendez-vous et donc plus de radiation. Et pour le suivi 100% web ils iront jusqu’àcontrôler vos connexions quotidiennes pour contrôler vos recherches d’emploi . Et je fais court !... Ils veulent mettre en plus en place un corps de contrôleurs dédié àla recherche d’emploi qui sera chargé de contrôler si vous recherché bien du travail. Vous devez chercher le travail qu’eux-mêmes ne sont plus en capacité de vous proposer. Avec derrière la volonté de faire des économies sur la distribution de vos allocations Unedic ou de vous supprimer les maigres minima sociaux que vous percevez. Et ils s’étonnent que la violence augmente dans les Pôle emploi ! Mais pourquoi les agents de Pôle emploi ne refusent-ils pas de mettre en œuvre ces logiques violentes envers les Chômeurs ? Ne vous trompez pas ! le vrai responsable c’est Michel Sapin qui parce que Jean Bassére est son ami intime n’a pas remis en cause ce plan stratégique et l’a maintenu àla tête de Pôle emploi. Moi, je l’aurai viré !

Et la situation pour les chômeurs ne va pas s’améliorer. Dernièrement lors de la négociation sur la sécurisation de l’emploi le Medef , maniant l’art de la sémantique, a osé proposer un « Â CDI flexible  » afin de camoufler son approbation de la précarité. Il a aussi proposé d’imposer aux chômeurs l’offre raisonnable d’emploi sans possibilité de refus et de reintroduire la dégressivité des allocation de Retour àl’emploi. Bref, que des propositions qui diminuent les droits des Demandeurs d’emploi . Attention , cela pourrait tous nous concerner pour 2013 lors de la renégociation de la convention Unedic si ces propositions sont signées aujourd’hui pas les syndicats.

Face aux attaques du Medef, àl’arrogance des riches, au fléau du chômage, de la précarité de la pauvreté et de la misère des solution existent.

Nous demandons :

- La réduction du temps de travail à32 heures pour chacun ait un emploi
- La répartition des richesses équitablement entre tous
- La création d’un revenu garanti avec ou sans emploi
- L’application de la loi de réquisition sur les logements vides
- L’arrêt immédiat de toutes radiations àPôle emploi
- La mise en place d’une véritable représentation des Demandeurs d’emploi et de leurs associations dans les institutions où se décide leur sort.

Le 28 novembre 2012 àBordeaux

Joë lle Moreau Présidente d’AC ! Gironde

PDF - 71 ko

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Hébergé par: OVH | Contact | Haut