Tweet bandeau
   Accueil > Actualités et contacts des collectifs > Gironde > Lettre à l’ensemble des organisations syndicales, des mouvements politiques (...)

Lettre àl’ensemble des organisations syndicales, des mouvements politiques et associatifs

vendredi 15 mars 2013, par AC ! Gironde


Bordeaux le 7 mars 2013

Objet / Lettre àl’ensemble des organisations syndicales, des mouvements politiques et associatifs

Cher camarades,

L’hiver 1997/1998 vit un mouvement de chômeurs unitaire faire irruption dans le champ social et réussir àau moins franchir la barrière médiatique derrière laquelle était parquée la multitude morcelée des privés d’emploi. Aujourd’hui le seuil fatidique des 3 millions et demi de demandeurs d’emploi de l’époque est en passe d’être franchi (si ce n’est déjà largement le cas, suivant quels paramètres statistiques on utilise).

La gauche à l’époque, tout comme aujourd’hui, revenait au pouvoir. Tout comme aujourd’hui, les attentes de changements sociaux étaient immenses. Las, en s’apprêtant à traduire dans la Loi l’ANI (Accord National Interprofessionnel) signé par le patronat et une partie minoritaire du salariat, le gouvernement ne fera qu’aggraver la situation de l’ensemble des salariés, y compris celle des précaires et des chômeurs dont le nombre va immanquablement exploser.

Parce que nous savons que les chômeurs et précaires seront les premiers touchés par cet ANI qui ne nous veut pas du bien, parce que cet accord transformé en Loi signifierait la casse du Code du travail, parce que, derrière cet enjeu se profile déjà une nouvelle contre-réforme des retraites voulue par le patronat et par Bruxelles, parce que une à une ce sont toutes les digues de la protection sociale que le patronat insatiable veut faire tomber, parce que 2013 est une année de renégociation de la convention Assurance-chômage triennale, pour toutes ces raisons, nous pensons qu’il y a urgence à résister "tous ensemble".

Nous appelons les organisations syndicales et toutes les organisations démocratiques faisant référence aux combats de la classe ouvrière à construire un front du refus unitaire pour que le patronat ne fasse pas la Loi et pour que le gouvernement change sa politique actuelle qui, par bien des aspects, ressemble à celle du précédent. Construisons ensemble l’après 5 mars 2013.

Pour d’AC ! Gironde, le bureau

Joë lle Moreau, Jacques Martineau, Carl Pivet, Jean francois Verschoore, Jacques Raimbault,
Richard Hermant, Hubert Meudec, Anne Fleur Hevia  

PDF - 90.1 ko

P.-S.

Écoutez l’émission "AC ! Tonne" tous les mercredis à17h sur La Clé des Ondes 90.10 Mhz


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Hébergé par: OVH | Contact | Haut