Tweet bandeau
   Accueil > Actualités et contacts des collectifs > Reims > Compte rendu du CNL avec SAPIN

Compte rendu du CNL avec SAPIN

samedi 16 mars 2013


LE Compte rendu de la réunion du CNL du 15 mars 2013
sous la présidence de Michel Sapin
101 rue de Grenelle, Paris
(sous contrôle d’Alain et de Serge)

La réunion a débuté à10 H pour se conclure à12 heures.

Etaient présents (sauf erreur) :

Les associations de chômeurs AC ! APEIS, MNCP, CGT chômeurs et SNC ;

pour AC ! : Alain Marcu, Serge Havet et Pascal Lelong.

Les syndicats dans leur ensemble étaient représentés.

Pour l’Etat : Michel Sapin, ministre, et son conseiller.

Pour Pôle emploi : le directeur général M. Bassères et Mme Blanchard …

M. Sapin est intervenu pour présenter les mesures en cours et àvenir :

création de 2000 postes en CDI àPôle emploi, 120000 contrats aidés, le retour de l’AER pour les carrières longues, sur les radiations et les indus, l’augmentation du RSA pour arriver à10% en 2016, la sécurisation de l’emploi, les modalités d’accompagnement des chômeurs suivant les "3 pistes", le plan Pôle emploi 2015, etc....

M. Sapin n’a pas assisté àtoute la réunion et a cédé son rôle àson conseiller et àJean Bassères.

Sur le fond, les associations de chômeurs, suivant la position commune AC ! APEIS MNCP, sont intervenues pour dénoncer la situation tout en formulant des propositions.

Celles-ci n’ont pas fait l’objet d’un réel débat, simplement d’un constat partagé mais que le directeur de pôle emploi se refuse àreconnaître : comme àl’habitude, « pôle emploi fait bien son travail et les mesures vont dans le sens d’une meilleure prise en compte des réalités et du traitement du chômage  » …

Cette réunion ne nous a rien apporté que nous ne connaissions déjà. De noter qu’elle a quand même permis le déplacement d’un ministre suite au drame qui s’est produit le 13 février 2013 àNantes. Combien faudra-t-il de drames pour pouvoir établir un dialogue qui n’est toujours pas constructif ?

La logique de Pôle emploi se poursuit sans prendre réellement en considération ce que nous dénonçons et sans apporter de réponses concrètes aux situations que vivent les chômeurs.

Notre commentaire :

Il n’y a pas d’engagement du gouvernement comme sur la question du moratoire sur les indus, d’autant plus qu’il a fallu interpréter ce qui s’est dit lors de cette réunion. Nous attendons donc des réponses claires et concrètes aux différents points soulevés.

La situation est àl’urgence.

Ce qui est àsouligner, c’est la présence de la presse àl’issue de cette réunion avec beaucoup d’interviews des délégués de nos organisations.

En ce sens, il est de dire que ce RDV a été marquant et permettra de rebondir.

Le rapporteur

Pascal


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Hébergé par: OVH | Contact | Haut