Tweet bandeau
   Accueil > Actualités et contacts des collectifs > Gironde > CMU / RSA Les valeurs de la République ne sont pas négociables

CMU / RSA Les valeurs de la République ne sont pas négociables

vendredi 1er novembre 2013, par AC ! Gironde


« Â Â Notre constitution française garantit àtous, la protection de la santé, la sécurité matérielle, le repos et les loisirs. Tout être humain qui, en raison de son âge, de son état physique ou mental, de la situation économique, se retrouve dans l’incapacité de travailler a le droit d’obtenir de la collectivité des moyens convenables d’existence.  » ( Préambule de la constitution de 1958 ).

LE DROIT A LA SANTE DES PRECAIRES EST ATTAQUE

La supercherie réside dans le fait que le gouvernement Hollande, tout en faisant croire àun élargissement des droits d’accès àla CMU, appliquait un des éléments restrictifs de l’ancienne politique sécuritaire sarkoziste : le contrôle bancaire des pauvres. Désormais pour faire une demande de CMU, les pauvres doivent fournir le contenu de leur compte bancaires. Pour avoir droit àsa CMU, le pauvre ne doit pas avoir de petite épargne protectrice !

LA VIE PRIVEE DES PAUVRES ATTAQUEE

La Sécurité Sociale est aussi habilitée àfaire usage du droit de communication (art L 114-19 du Code la Sécurité Sociale) pour « Â contrôler la sincérité et l’exactitude des déclarations faites par les assurés, en vue de l’attribution et de paiement de prestations  » . Elle peut donc user de ce droit auprès d’une banque. Qu’en est-il du droit au secret bancaire ? En outre, c’est une intrusion de plus faite dans la vie privée des personnes. On comprend bien comment cette loi peut être àla source des nombreux non recours àla CMU déjàconstatés dans notre pays.
Petite épargne = pas de droit àla CMU
 
L’égalité républicaine pour accéder àdes droits fondamentaux universelle est remise en cause

LE DROIT AU REVENU N’EST PAS NEGOCIABLE

Le droit au revenu que constitue le RSA est bafoué également. Il suffit làencore de prendre connaissance du dossier de demande pour s’en apercevoir :
 Les personnes doivent déclarer :
- Le montant de l’argent placé et de l’épargne disponible.
- Mieux, les aides et secours financiers versés par un parent, un ami ou une association doivent aussi être déclarés.
- Pire la CAF refuse de délivrer directement le dossier de demande àune personne au prétexte qu’il doit être fourni et rempli uniquement par un travailleur social. Cette infantilisation n’est pas acceptable.

3% de l’épargne des pauvres servent àfinancer les droits sociaux, RSA et CMU inclus

ACTION SECURITE SOCIALE RASSEMBLEMENT LE 29 NOVEMBRE 11H PLACE DE L’EUROPE BORDEAUX

Alors que les riches planquent leurs larcins en Suisse,
les pauvres autofinancent leurs droits sociaux avec leur épargne

PDF - 131 ko

P.-S.

Écoutez l’émission "AC ! Tonne" tous les mercredis à17h sur La Clé des Ondes 90.10 Mhz


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Hébergé par: OVH | Contact | Haut