Tweet bandeau
   Accueil > Actualités et contacts des collectifs > Gironde > Fin 2013 Le changement, on l’attend encore !

Prise de parole pour la manifestation contre toutes les précarités du 7 décembre 2013

Fin 2013 Le changement, on l’attend encore !

vendredi 13 décembre 2013, par AC ! Gironde


Oh ! Miracle, les chiffres annoncés en cette fin de novembre 2013 sont en baisse mais en fait nous expliquera-t-on ils sont en hausse. En tous cas ces chiffres ont été suffisamment magouillés pour s’adapter aux mieux aux prédictions de Monsieur Hollande qui depuis plusieurs mois nous annonce la baisse des chiffres avant la fin de l’année. Autant vous dire que ce pari ignoble et indigne, parce-que basé sur la spéculation àla hausse ou àla baisse de la souffrance humaine est largement perdu.

Nous sommes donc 5 182 500 demandeurs d’emploi officiellement ce qui représente 10, 9%
de la population. Nos organisations de chômeurs contestent la réalité de ces chiffres officiels
et parlent plus volontiers de 8 millions de personne touché par la misère et la pauvreté
du chômage et de le précarité. La manipulation se révèle quand on sait que par exemple pour le mois de novembre 2013 il y a eu + de 25% d’augmentation des radiations au niveau national et si on totalise toutes les sorties de Pôle emploi cela représente 285900 personnes éjectées des statistiques de la DARES. La vérité, il faut la chercher ailleurs. Elle révèle une augmentation sans précédent de la pauvreté. Et c’est chez les restaurant des cœurs qui viennent juste de débuté leur campagne d’hiver qu’on la trouve ! En 2012 130 millions de repas ont été distribués à960000 bénéficiaires et le cap de 1 million de repas sera franchi en 2013. 

Dans le même temps le gouvernement qui n’a de socialiste que le nom met en place un train de mesures qui accentuera nos difficultés àvivre. Je pense ici au gel de la revalorisation de
l’aide personnalisée au logement alors que la revalorisation des montants des loyers flambent tous les ans accentuant d’autant la pression sur nos maigres revenus dit d’assistance. N’oublions pas non plus l’augmentation de la TVA au 1er janvier 2013. Impôt indirect le plus injuste puisqu’il s’impacte davantage sur les smicards que sur les millionnaires. Cette augmentation pénalisera donc d’abord les plus démunis qui se battent pour survivre. Il chercherait ànous affamés qu’ils ne s’y prendrai pas autrement.

Début janvier 2013 Hollande a aussi mis en application une loi de Sarkozy de 2008
dite LFSS sur le financement de la sécurité sociale qui permet ni plus ni moins de violer la vie privé des plus pauvres en les obligeant a dévoiler le montant de leur comptes bancaires pour obtenir la CMU et CMU.C. Lors de la dernière conférence sociale ils nous ont fait croire àun élargissement du plafond d’accès àla Cmu mais la réalité, demain, les gens renonceront àleurs droits plutôt que dévoiler leurs comptes bancaires. C’est déjàle cas pour le RSA.

Nous pourrions nous consoler avec la prime de Noë l et penser que ce gouvernement socialiste
l’aurai revalorisée. Et bien, non ! Elle reste de 152 euros et ce depuis 1999. On achètera bientôt une cacahouète avec cette prime. Remarquez nous n’aurons pas besoin de dire merci àces triste sirs qui nous gouvernent sous couvert de démocratie.

Quant au sort du chômeur, il est toujours géré par Pôle emploi. Cette grande et belle maison saturer àtous les étages. Tellement sature qu’en Aout 2013 ils oublient d’envoyer les SMS pour que les gens s’actualisent. Résultat une vrai fausse baisse des chiffres intitulé le bug de SFR. Nous apprenons dernièrement que cette incident àfait une victime. la directrice des statistique a été limogeait. L’ambiance est tellement dégradé au sein de cette institution que certain en arrive àce suicider, d’autre sont carrément placardisé. La déshumanisation et la violence sont largement en augmentation et ce des deux cotés des guichets. A Nanterre dernièrement c’est avec couteau et flingue que l’accueil de pôle emploi est attaqué.

Cela n’empêche pas la direction de Pôle emploi de préparer des mauvais couts contre les chômeurs dans le cadre du plan stratégique 2012-2015. En juin 2013 des équipes dédié au contrôle de la recherche d’emploi sont en expérimentation dans cinq régions avec la volonté sous jacente d’augmenter les radiations pour faire faire des économies àl’UNEDIC. Rajoutons àcela leur proposition d’harmoniser les motifs légitime d’absence àconvocation qui sous couvert de normalisation imposera un cadre rigide qui facilitera, bien évidement, les radiations. Et enfin sachez que les dernière évolutions de pôle emploi en matière de numérique démultiplient les possibilités du flicage. La traçabilité des demandeurs d’emploi au travers de leur espace personnel fait basculer le contrôle du chômeur en mode industriel. Avec tous ces nouveaux dispositifs numériques, on intensifie plus encore le potentiel de radiations ou àminima la pression sur les chômeurs pour leur faire accepter les emplois dégradés. La perspective 2015 pour pôle emploi c’est : « Â Tous radiés  ».

En janvier 2014 aura lieu le début de la renégociation de la convention d’assurance chômage.
Les partenaires dits sociaux ont àgérer un déficit de l’Unedic cumulé de 18 milliard d’euros.
Les derniers chiffres font état d’un recul de 0,8% du nombre des chômeurs indemnisé par l’Unedic. Autant vous dire que toutes les propositions, celle du Medef, celle de la cours des comptes, celle de certain syndicats de collaboration propose toutes de réduire d’une façon ou d’une autre les allocations des demandeurs d’emploi. Ils remettent en cause le statut des intermittents accusé d’être trop couteux, le statut des intérimaires, làaussi trop couteux, le plafond des allocations trop haut pour certain et la durée d’indemnisation toujours trop longue. Le Medef aura même le culot de proposer le retour de la dégressivité des allocations chômage que l’on a connu en 1992. Il va nous falloir défendre nos droits àindemnisation de toutes les formes de chômage et mobiliser les demandeurs d’emploi dans le mois qui arrive. 

Pour finir dire que nous soutenons les camarades de Fralib qui depuis trois ans, luttent pour
garder leur emploi, leur usine et relancer la production de thés et d’infusions sur le site de Gémenos. Il appelait aujourd’hui àdes actions dans les grands magasins pour les soutenir.

Et un clin d’œil àClément Meric pour lui dire qu’ici on ne l’oublie pas, comme on n’oublie pas tous ceux qui sont tombés sous les mauvais coups du fascisme.  

Et enfin rendons hommage àMadiba décédé jeudi soir avec une des ces citations : « J’ai dédié ma vie àla lutte pour le peuple africain. J’ai combattu la domination blanche et j’ai combattu la domination noire. J’ai chéri l’idéal d’une société démocratique et libre dans laquelle tous vivraient ensemble, dans l’harmonie, avec d’égales opportunités. C’est un idéal que j’espère atteindre et pour lequel j’espère vivre. Mais, si besoin est, c’est un idéal pour lequel je suis prêt àmourir.  »  

Bordeaux le 5 décembre 2013

Joë lle Moreau
 

titre documents joints


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Hébergé par: OVH | Contact | Haut