Tweet bandeau
   Accueil > La UNE > Contrôle ou "Flicage"

Contrôle ou "Flicage"

Le communiqué commun des associations de chômeurs et un complément de AC !

vendredi 10 octobre 2014, par Alain Marcu


Nouvelle offensive pour stigmatiser les chômeurs !

En complément du communiqué commun des 4 associations de lute contre le chômage (en pièce jointe PdF)

Cette fois c’est autour du journal « les Echos » de prendre le relais de la communication stigmatisant les chômeurs. C’est repris par toute la presse ! C’est un feuilleton lancé depuis depuis plusieurs années. Sous Sarkozy déjà Laurent Wauquier taxait les allocataires de « cancereux », depuis quelques semaine le MEDEF, Valls, Rebsamen sont à l’offensive, et ce avec la direction de Pôle emploi à la manœuvre.

C’est une mascarade ! « Fliquer » ne donne pas de travail !

D’ailleurs, regardez bien les résultats de cette « com » : il est bien dit que les 20% en question sont découragés. Nous dirions « seulement » dans une situation catastrophique.
Mais c’est très habile, on peut comprendre, en effet, que quelqu’un qui a un petit boulot de 20h par semaine qui touche 800€ par mois soit sensible à cet argument. Mais qui ne propose que de petits boulot ?
Le gouvernement avec les médias font ainsi un contre feu qui n’attaque pas ceux qui licencient, qui précarisent.

- Voilà un an environ que Pôle emploi à mis 5 régions en test d’un contrôle renforcé.
- Beaucoup de travailleurs et des syndicats de Pôle emploi ont refusé de participer à cette opération. Ethiquement et humainement, ils ne peuvent recevoir des chômeurs en détresse et créer de la confiance pour les aider si ils sont aussi des flics !
- Voilà quelques mois un projet aberrant de contrôle nous a déjà été présenté.
Nous cherchons par ailleurs à savoir si ces contrôles sont ou seront sous-traités « au privé », les fameux « OPP ».

L’offensive est aussi européenne !

Il faut regarder l’offensive des gouvernements et du patronat au niveau européen, ils avancent sur la même ligne : Grande Bretagne avec les contrats « 0 heure », Allemagne et les « mini job », Hollande les chômeurs considérés comme des handicapés, les durées d’indemnisation et les niveaux d’allocation dans l’Europe du sud (Espagne, Grèce..)

La tactique du gouvernement et du MEDEF est de culpabiliser les chômeurs aux yeux de l’opinion ! Ils « cassent le thermomètre » mais la fièvre reste : il y a 5 millions de chômeurs et précaires, inscrits ou non.

L’objectif stratégique du patronat est de baisser l’assurance chômage au minimum, sa durée, et, à terme, supprimer l’assurance chômage. C’est la même offensive contre tous les services publics !

Cette offensive est dirigée contre tout le monde du travail car le chômage est une épée de Damoclès qui fait pression sur tous les travailleurs, sur le droit du travail sur les salaires !

Voilà pourquoi nos associations préparent la manifestation des chômeurs du 6 décembre à Paris !!

titre documents joints


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Hébergé par: OVH | Contact | Haut