CFDT : la négociation se poursuit tant bien que mal

jeudi 12 mai 2016

Après plusieurs semaines de chantage, le Medef a finalement décidé de poursuivre la négociation assurance chômage. Pourtant sur le fond, les discussions n’avancent pas, le patronat refusant toujours d’entendre parler de nouvelles pistes de recettes.

Extraits :

En séance, les partenaires sociaux ont examiné les chiffrages transmis par l’Unedic sur différentes pistes de refonte des modalités de calcul des allocations. Selon les options, les économies pour le régime varient du simple au triple (entre 450 M€ par an pour le scenario d’une partie des organisations syndicales et 1,5 Md€ pour le scenario patronal). « Notre modèle, estime Véronique Descacq au vu des chiffrages présentés par l’Unedic, demeure incitatif et protège ceux que l’on veut protéger. Or l’un des objectifs de cette négociation consiste bien, pour la CFDT, à améliorer l’équité entre demandeurs d’emploi ».




Commentaires