Le Corona virus comme incitation à changer d’itinéraire.

jeudi 26 mars 2020
par  Alain Véronèse

Cette période de confinement peut-être l’occasion de se donner le loisir d’examiner nos façons de vivre. La mondialisation, les interdépendances fragiles, l’accélération des échanges économiques, la croissance elle même et le progrès qui abandonne de nombreuses victimes sur le bord de la route,… le crédo des libéraux, la doxa des entrepreneurs sont aujourd’hui fragilisés. D’autres mondes sont à imaginer, le rétrécissement de l’espace, le confinement de la vie quotidienne peuvent être l’occasion, d’élargir notre horizon spirituel et mental.

A partir de la crise, essayons de prendre un nouvel itinéraire. " Là où croit le danger croit également ce qui sauve " F. Hölderlin.

Le confinement peut-être une retraite, une mise à l’écart, éloignée des séductions perverses de la société de consommation, faisons en sorte que ce soit un ralentissement propice à une vie examinée.

A quelque chose le malheur est bon ?

Alain Véronèse.


Brèves

10 septembre 2019 - La réforme du chômage sur les ondes de FPP

http://hebdo-julialaure.info/spip.php?article191

25 avril 2018 - sur les ondes de FPP

http://hebdo-julialaure.info/spip.php?article139
l’émission l’Hebdo du 21 avril 2018 consacrée à (...)

22 janvier 2011 - COMMUNIQUE DE PRESSE.

COMMUNIQUE DE PRESSE.
Les négociations de la convention UNEDIC commence le lundi 24 avec les (...)