Tweet bandeau
   Accueil > Actualités et contacts des collectifs > Angers > Compte rendu conférence et action

Compte rendu conférence et action

Angers

vendredi 19 mars 2004, par le réseau d’AC !


Il y avait plusieurs débats programmés dans la région ce vendredi 12 mars, jour où àl’appel d’AC !, du G10 Solidaire et d’Attac, s’est tenu salle Pelloutier un débat sur l’indemnisation du chômage avec Monique Titaux du collectif AC ! l’Orne comme intervenante.

Ce même soir il y avait le meeting électoral régional avec Arlette Laguiller/Olivier Besancenot àNantes et un débat sur l’antispécisme àl’appel des camarades de No Pasaran àl’Étincelle. Ajoutons un autre meeting électoral dont il sera question plus loin qui, lui, n’aurait de toutes les façons pas grossi le nombre de présents salle Pelloutier. Nous étions quand même une bonne soixantaine présents àce débat.

Vous pouvez obtenir le texte de Monique Titaux : « Chômage de l’assurance àl’assistance  » réactualisé, cette dernière version publiable et diffusable inclus les dernières mesures dégradant àtombeau ouvert la situation des chômeurs.

Le topo de Monique Titaux a été chaleureusement applaudi.

La première intervention de la salle fut le témoignage vécu d’un chômeur. Il concernait les pratiques peu engageantes et illégales qui ont lieu lors des embauches àl’essai. En effet, il devient pratique courante que le ou la candidate àl’emploi doit fournir quelques jours de travail non rémunérés pour tenter sa chance au jackpot de l’exploitation salariale. Notre témoin devait, lui, fournir deux jours de travail gratuit.

Puis un intervenant souleva la question du rôle calamiteux des syndicats signataires des conventions UNÉDIC. Plusieurs personnes se sont étonnées ensuite de la passivité de la CGT devant un tel désastre social.

La salle Pelloutier est une grande salle, la pratique du micro pour beaucoup de novices est délicate, il ne m’a pas été possible d’entendre très bien toutes les interventions. Je laisse le soin àd’autres camarades de compléter. Vers la fin du débat lorsque s’est posé la classique question « Que faire ?  », il fà»t suggéré que dans la foulée, une petite action spontanée à11 h du
soir pouvait se révèler savoureuse.

La campagne électorale bat son plein, il est bien impossible de l’oublier ! Et ce soir làjustement, Fillon et Bachelot étaient les invités d’honneur au grand meeting régional de l’UMP qui se tenait au palais des congrès, c’est àdire àdeux pas de la salle Pelloutier.

Sitôt dit, sitôt décidé, nous voilàrapidement une cinquantaine, tous prêt àfaire une haie d’honneur (façon de parler !) aux portes du palais des congrès, nos trois banderolles déployées, àattendre gentiment la sortie de la bonne bourgeoisie angevine, la UMP.

Les ministres se sont esbignés par les portes de service. Comme les portes d’entrée normales avaient été en partie fermées par crainte d’un charivari de notre part, les bourgeois ont dà» sortir un par un, bien obligés de lire nos banderolles et de subir l’ironie mordante de nos slogans scandés :

  • « Mettons le patronat en fin de droits !  »
  • « Fillon, Seillière, au RMA !  »
  • « La bourgeoisie au RMI !  »
  • « Le patronat au RMA !  »

La surprise embarrassée de nos bourgeois alimentait notre gaîté , bref ce fut une soirée jouissive et amusante, une revanche rigolarde sur ceux qui tiennent tant ànous empêcher àvivre heureux .

Sur les quelques centaines de fans de Chirac-Fillon -Raffarin, deux seulement se sont exprimés ; un, qu’on a imaginé « patron compulsif  » a engueulé un copain parce qu’il trouvait qu’il ne tenait pas bien sa banderolle ! Puis une vieille dame très agressive s’est jetée, en
l’engueulant, sur un manifestant très jeune et très fluet pour l’envoyer dans les barrières de sécurité.

Comme quoi, non seulement il faut se prévenir contre les patrons mais aussi contre les vieilles bourgeoises groupies de Chirac-Fillon-Raffarin que leur mauvais goà»t porte àun comportement hargueux !

correspondance de Dany d’AC ! Angers


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Hébergé par: OVH | Contact | Haut