Tweet bandeau
   Accueil > Actualités sociales > Les sans papiers du CSP 59 réprimés violemment

Les sans papiers du CSP 59 réprimés violemment

plus que jamais motivés et solidaires, manif le 3 avril àLille

dimanche 28 mars 2004, par le réseau d’AC !


MANIFESTATION RÉGIONALE


- SAMEDI 3 AVRIL 2004 à15 h, Place de la République àLille.

« Pour la Régularisation de tous les Sans Papiers !  »

Comité des Sans Papiers 59
42, rue Bernos - 59800 Lille ( métro Fives)
Tél. : 06.80.57.50.61 - Fax : 03.20.56.13.37 - mail.

COMMUNIQUÉ
200 SANS PAPIERS OCCUPENT LILLE I - ANGELIER ÉVACUATION BRUTALE PAR LES CRS : 9 « BOUGNOULES ET BAMBOULAS  » SANS PAPIERS SE RETROUVENT A L’HÔPITAL DONT UN DANS UN ÉTAT SÉRIEUX !

«  Rachid a reçu un coup violent sur la nuque par un CRS, au moment où perdant connaissance il tombait àterre, il s’est accroché àun autre qui lui a donné un violent coup de genou en plein visage, une fois àterre les CRS l’ont roué de coups de pieds, ce sont les Sans Papiers qui l’ont dégagé, Rachid délire àl’hôpital, il parle d’accident de voiture et réclame àcorps et àcri ses fils de 11 ans et 7 ans  ».
Rachid est au CHR aux soins intensifs, anesthésie, réanimation et déchocage des urgences.
Il porte une minerve, a un masque àoxygène, est sous perfusion et a été passé au scanner. Le personnel hospitalier parle d’un « problème entre la 2éme et la 3éme vertèbre cervicale  ».

Des policiers, en civil et en tenue, sont passés voir le Médecin et ont bizarrement demandé « si des Sans Papiers ayant reçu des coups de couteau n’ont pas été amenés aux urgences  ». Cherchent-ils àbrouiller les pistes ? !

«  Diaby lui, ils lui ont explosé les lèvres, du sang partout ", « Saïd a été hospitalisé il y a 4 jours, il a reçu des coups a en plus finir, les pompiers ont appelé le SAMU pour l’amener àl’hôpital après lui avoir mis un masque àoxygène  », «  pour les autres les coups pleuvaient, qui une jambe, qui une poitrine, qui une hanche, etc ».

Voilàles forfaits répressifs du Préfet RICHER qui perd totalement son sang froid face àla détermination des Sans Papiers pour que justice leur soit rendue. La violence policière contre les occupants Sans Papiers est
le gage que le Préfet RICHER donne dans sa course effrénée, dans le sillage de l’appel scandaleux de SARKOZY, « aux électeurs d’extrême droite  ».

Les Sans Papiers ont remarqué que les CRS « habituels  » ont été changés, même l’officier qui les dirigeait. Il s’en ait suivi une brutalité inouïe dès le début de l’évacuation manu militari de la Fac.

La journée avait commencé vers 10 h / 11 h avec la participation des Sans Papiers àla mobilisation contre les « anti-ivg  » qui s’en prenaient au planning familial. Ensuite l’occupation de la Fac d’Angelier vers 11 h 45, et après que les 9 camarades Sans Papiers aient été évacués dans les hôpitaux, les Sans Papiers ont manifesté dans le Centre ville avant de rejoindre la manifestation silencieuse de solidarité avec la Palestine, suite aux crimes crapuleux de l’État sioniste. C’est aussi cela que le Préfet RICHER veut punir par la brutalité policière.

La veille, àl’initiative du CSP59, le vendredi 26 mars 2004, s’était tenu le Meeting avec Dominique ex-SCIA, Pascal ex-LEVER/COVENTRY, René de NORTENE, Sid de RENAULT V. D’ASCQ, Said et Ahmed de MAINETTI, Salvatore de Penel Industrie, les 10 D’AVELIN, Eric du Comité de Lutte CGT de Seclin, Denis des Intermittents, Eric CGT CEGELEC et le CSP59. Meeting soutenu par Les ex-SCIA, les ex-LEVER/COVENTRY, La Fédération Chimie CGT, l’UD CGT du Nord, la FSU, la CGT Educ’action nord, la LDH, le MRAP, Sud Education59/62, G10 Solidaire, Syndicat CGT CEGELEC Nord et Est, la CNT, le Collectif Dignité de Tourcoing, le CSP 59.
Comme nous l’avons fait au Meeting de vendredi, inclinons nous devant la mémoire, du camarade de NOROXO qui s’est suicidé devant l’annonce de la fermeture de son entreprise. C’est aussi ce meeting contre la
criminalisation du mouvement sociale, àl’initiative des « bougnoules et bamboulas du CSP59  », que la droite UMP revancharde, arrogante, méprisante veut faire payer par la répression aveugle.

La surdité politique du gouvernement Chirac/Raffarin/Sarkozy, reprise en écho par le Préfet RICHER, rappelle que Les pratiques liberticides du
19éme siècle contre le mouvement ouvrier naissant, ont ànouveau droit de cité contre les esclaves Sans Papiers des temps modernes, qui sont niés dans leur droit àla simple existence légale. Tout comme les Sans Papiers aujourd’hui, les ouvriers n’avaient pas le droit de vote, étaient des parias que l’on pouvait traiter en « sujets  », en toute impunité.

Mais le Préfet RICHER et le Ministre SARKOZY devront se rendre àl’évidence : l’histoire a retenu que le mouvement ouvrier a fécondé, par des luttes dures, le syndicalisme constitutionnellement reconnu, ainsi
que les grandes conquêtes sociales et démocratiques, que le libéralisme débridé d’aujourd’hui veut réduire ànéant.

Les Sans Papiers espèrent et souhaitent bon rétablissement àRachid et restent plus que jamais déterminés àpoursuivre la lutte pour une vie digne.

Fait àLille le 27/03/04.

MANIFESTATION RÉGIONALE


- SAMEDI 3 AVRIL 2004 à15 h, Place de la République àLille.

« Pour la Régularisation de tous les Sans Papiers !  »

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Hébergé par: OVH | Contact | Haut