Tweet bandeau
   Accueil > Actualités sociales > Pendant le festival... toutes et tous à Cannes !

Pendant le festival... toutes et tous àCannes !

infos pratiques, appel du collectif KO àCannes

mardi 11 mai 2004, par le réseau d’AC !


K.O. A CANNES !
Pour un Festival International des luttes sociales àCannes.

- plus d’infos sur le web de la CIP-Idf et le web de Primitivi, les affichettes revendicatives.
- des infos pratiques sur le web du comité de lutte de Marseille (côté guide pratique àCannes).
- sur la logistique sur place (hébergement, programme...).
- suivre l’actu des actions du KO àCannes...
- le collectif de Marseille se réunit tous les mardis à18 h àla bourse du travail - 23 bd Charles Nédelec - 13003 Marseille. Contact par mail (kawakan (a) no-log.org) et par portable : 06.33.22.90.08.

Des départs sont prévus depuis différentes villes de l’hexagone... renseignez-vous !

Nous vivons actuellement une accélération de la casse des conquêtes sociales. L’heure n’est pas àla résignation. Avec cynisme et arrogance, le gouvernement poursuit la mise en oeuvre du projet social du MÉDEF. Alors qu’ils condamnent àla misère et àl’exclusion des milliers de chômeurs et de retraités, pour faire accepter les conditions de travail les plus déplorables, on constate aujourd’hui, une augmentation des maladies professionnelles et des accidents du travail. Ceux-là, qui nous propose comme idéal une société du chacun pour soi, une société fondé sur la peur de l’autre, sur la haine de l’autre, ceux-làsont les vrais délinquants qui crée notre insécurité sociale pour la sécurité de leur profits. Nous ne sommes pas isolés, partout, en Europe notamment, les mêmes politiques de régression sociale sont critiquées et combattues. Aujourd’hui, la convergence de ces mobilisations pourra créer le rapport de force nécessaire pour mettre un coup d’arrêt aux politiques anti-sociales que nous subissons. Pour mettre en échec nos adversaires et pour lancer une dynamique de reconquêtes sociales et l’émergence d’une alternative, nous avons besoin d’une mobilisation de grande envergure.

C’est pourquoi, après la lutte contre la réforme des retraites et les mouvements de l’Education nationale, et suite aux réformes de l’Unédic qui ont touché les chômeurs et précaires de manière tragique, et dont les intermittents du spectacle furent le fer de lance de la résistance àcette casse des de la protection chômage :

Le Collectif « K.O. A CANNES !  » appelle :

Les chômeurs, les retraités, les salariés du public et du privé, les syndicats, collectifs et associations, àune semaine d’action unitaire, interprofessionnelle, du 17 au 23 mai àl’occasion du Festival International du Film de Cannes .

L’aspect international de ce festival, sera l’occasion d’une médiatisation mondiale du coup d’envoi du bras de fer que nous allons engager.

Et nous invitons ànous rejoindre ce jour là, tous les salariés et chômeurs qui, en France, en Europe et ailleurs, sont touchés par les ravages de cette idéologie du profit et du marché, qui est en train de mettre àbas deux siècles de conquêtes ouvrières et de droits sociaux.

Cette semaine d’action doit être suivie d’une grande manifestation nationale et unitaire : Nous affirmerons notre liberté de manifester, et d’agir pour la défense de nos droits, dans les rues de Cannes. Nous devrons être très nombreux àfaire entendre nos voix sous le feu des projecteurs de ce Festival international.

Cette initiative sera présentée sous le nom de « K.O. àCannes - pour la défense de la solidarité sociale et des services publics  ».

- Contre la casse de la solidarité sociale : retraite, UNÉDIC, sécurité sociale,
- Contre le chômage, la précarité et la misère, orchestrées par le patronat et le gouvernement,
- Contre la casse et les privatisations des services publics de Santé, d’Education, de la Poste, de l’Energie, des transports publics, de la Recherche ...
- Contre l’A.G.C.S. ,
- Pour une Culture pour tous, par tous.
- Contre la casse du droit du travail.
- Pour la justice sociale.
- Contre la criminalisation des classes populaires, des syndicalistes, des mouvements sociaux... Contre les lois Perben et Sarkozy.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Hébergé par: OVH | Contact | Haut