Tweet bandeau
   Accueil > La UNE > La machine à punir...

La machine àpunir...

criminalisation des précaires

vendredi 18 avril 2003, par le réseau d’AC !


Jeune précaire sans revenue ni logement, Marlène M. est convoquée au tribunal correctionnel de Nantes le mardi 22 avril à14 h 00. Nous invitons ceux qui le peuvent àvenir la soutenir.

Elle encoure une peine de 7 500 € (50 000 francs !) et ou six mois de prison ferme pour avoir voyagé en train sans titre de transport onze fois dans les douze derniers mois.

Plutôt que de répondre aux besoins des personnes les plus défavorisées la SNCF a fait pression pour que le délit de fraude d’habitude fasse partie de la Loi de Sécurité Quotidienne votée en novembre 2001. La SNCF porte plainte contre ceux qui - n’ayant pas de moyen financier - refusent tout de même d’être assigné àrésidence.

A l’heure actuelle sur 38 000 fraudeurs recensés par la SNCF, plus de 1 500 plaintes ont été déposées et plus de 50 condamnations àla prison ferme ont été prononcées ! _ La liste continue às’allonger chaque semaine...

La machine àpunir est sur les rails.
Cessons d’avoir peur, résistons !

Contacts :

  • AC ! Nantes - Maison des Associations 21, allée Baco, 44000 Nantes - tél/fax : 02.40.89.51.99 - mail.
  • Catherine : 06.77.21.31.22
  • AC ! - Agir ensemble contre le Chômage - 42 rue d’Avron - 75020 Paris - tél. : 01.43.73.36.57 - fax : 01.43.73.00.03 - email.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Hébergé par: OVH | Contact | Haut