Tweet bandeau
   Accueil > La UNE > Pour le retrait de toutes les lois sécuritaires,

Pour le retrait de toutes les lois sécuritaires,

de droite comme de gauche...

mardi 6 mai 2003, par le réseau d’AC !


Nous démarrerons place de la République samedi 11 janvier, parce que nous étions déjàopposés àla LSQ votée par la gauche et que nous sommes a fortiori opposés au projet de Loi de Sécurité Intérieure, qui criminalise les victimes de la pauvreté, des inégalités, et du climat sécuritaire, en particulier dans le domaine du logement et de la grande pauvreté :

- les tziganes, et gens du voyage, qui s’installent sur des terrains propriété d’autrui, car les aires de voyage même si la loi besson est respectée, ne seront pas en nombre suffisant pour les accueillir tous.
- les sans abris, immigrés et autres familles qui n’ayant d’autre solution pour se loger, sont contraints par la nécessité impérative d’installer un abri de fortune sur une propriété privé, alors que le nombre de logement vacants n’a jamais été aussi important dans notre pays - les familles étrangères dans le plus grand dénuement qui pour survivre au jour le jour, car ils n’ont pas droit aux aides sociales, car les municipalités refusent de scolariser leurs enfants, mendient en familles et tombent alors sous le coup du délit grave « d’exploitation de la mendicité par des personnes vulnérable  ».

Les jeunes, les fêtards, les prostitués les militants sont pêle-mêle visés par ce projet de loi qui va renforcer l’arbitraire de la police et même des milices privés de gardiennage et municipales.

Parce que nous refusons de signer un texte d’appel qui considère que « Lutter contre l’insécurité, c’est bien sà»r réprimer quand c’est nécessaire,...  », laissant ainsi supposer que les mesures répressives prises avant l’échec de la gauche telles que la Loi de Sécurité Quotidienne, qui réprime sévèrement les « teufers  », les fauchés qui ne peuvent payer les transports en commun et qui sont envoyés en prison, les jeunes qui se rassemblent dans les halls d’immeuble, ou la légalisation du fichier STIC qui met en fiche plusieurs millions de citoyens, les poursuites contre les faucheurs d’OGM, et de nombreux militants associatifs et syndicalistes, nous appelons àune mobilisation pour le « retrait de toutes les Lois sécuritaires de gauche comme de droite  », comme nous l’avons fait le 26 octobre et le 11 décembre, dans plusieurs villes, en rejoignant le rassemblement devant le cirque d’hiver.

Enfin, car la mobilisation n’est pas terminée, nous appelons àmanifester mardi 14 janvier, derrière l’Assemblée nationale, àpartir de 17 h, première journée de lecture par les députés qui ont encore durci le projet de loi et envisage de criminaliser les squatters « récidivistes  ».

  • AC ! - Agir ensemble contre le Chômage - 42 rue d’Avron - 75020 Paris - tél. : 01.43.73.36.57 - fax : 01.43.73.00.03 - email.
  • DAL - Droit Au Logement Paris Ile de France - e-mail.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Hébergé par: OVH | Contact | Haut