Non àla LSQ !

la SNCF nous doit plus que la prison...
jeudi 7 novembre 2002
par  le réseau d’AC !

François THONIER, RMIste, est convoqué le mardi 12 novembre à14 h au tribunal correctionnel de Bordeaux pour avoir utilisé le train sans titre de transport. La Loi de Sécurité Quotidienne (LSQ) adoptée àl’automne 2001 a en effet instauré un nouveau délit de « fraude d’habitude  » (10 infractions constatées sur un an) qui permet de condamner à6 mois de prison ferme et 7 500 €uros d’amende des usagers des transports.

Pourtant, le train, nous le payons tous : le Réseau Ferré de France (RFF), propriétaire des voies est largement subventionné par l’argent public (plus d’un milliard d’€uros par an financent la SNCF.) La SNCF a une mission de service public : elle laisse donc voyager gratuitement, notamment, les députés, les sénateurs...
Pourquoi refuse-t-elle de laisser voyager les personnes àbas revenu ?

La SNCF transporte beaucoup de sièges vides (plus de la moitié des places n’est pas occupée) Pourquoi préfère-t-elle envoyer en prison ceux qui n’ont pas les moyens de s’offrir ses titres de transport ? Louis GALLOIS, président de la SNCF, Guillaume PEPY, Directeur général délégué clientèle et Jean-Pierre DUPORT, président du Réseau Ferré de France doivent apporter des réponses àces questions.

D’après la SNCF, 35 000 personnes sont passibles de prison pour fraude d’habitude. Elle a déjàporté 800 plaintes au moins. Des condamnations àla prison ferme ont déjàeu lieu (une dizaine.) Peut-on défendre un service public, qui condamne une partie de la population, les précaires, àregarder passer les trains ou àla prison ?

Nous ne nous laisserons pas assigner àrésidence sans réagir ! Le droit aux transports c’est le droit de voir la mer ou sa grand-mère, de créer et d’entretenir des liens sociaux, de participer àdes manifestations, de se réunir, le droit de sortir de sa région,.

Nous exigeons :

- la relaxe de François Thonier ;
- l’arrêt de toute plainte de la SNCF contre les usagers socialement précaires ;
- l’amnistie de toutes les amendes et peines de prison ;
- l’abrogation de la LSQ ;
- l’accès de tous au service public des transports.

Contacts :

  • François Thonier : 06.84.09.08.32
  • AC ! Nantes - 21, allée Baco 44000 Nantes
    Tél/Fax : 02.40.89.51.99 - mail.
    Permanences le mardi et le jeudi de 16 h 00 à18 h 00
  • AC ! Gironde - 51, rue Bouquière - 33000 Bordeaux
    Tél. : 05.56.52.52.40 - Fax : 05.56.81.88.91 - mail.
    Permanences du lundi au vendredi de 15 h à18 h30
  • AC ! - Agir ensemble contre le Chômage - 42 rue d’Avron - 75020 Paris - tél. : 01.43.73.36.57 - fax : 01.43.73.00.03 - email.

Commentaires

Brèves

25 avril - sur les ondes de FPP

http://hebdo-julialaure.info/spip.php?article139
l’émission l’Hebdo du 21 avril 2018 consacrée à (...)

22 janvier 2011 - COMMUNIQUE DE PRESSE.

COMMUNIQUE DE PRESSE.
Les négociations de la convention UNEDIC commence le lundi 24 avec les (...)