Tweet bandeau
   Accueil > La UNE > Les chômeurs, les salariés vont encore payer pour les patrons (...)

Les chômeurs, les salariés vont encore payer pour les patrons !

vendredi 14 juin 2002, par le réseau d’AC !


En prélude aux médiatiques cérémonies de l’An I du PARE, la situation financière du régime d’assurance chômage sera examinée mercredi 19 juin par les partenaires sociaux.

La situation financière n’est pas bonne àun moment où tout àla fois le taux de chômage stagne àun niveau élevé, le nombre de licenciements est en augmentation, la précarité de l’emploi s’étend encore et alors que, la proportion de chômeurs et précaires indemnisés par les ASSÉDIC reste scandaleusement faible.

Le MÉDEF exige une nouvelle et dangereuse baisse de cotisation. Il serait également question d’allonger encore les délais de carence, voir même de rétablir la dégressivité des allocations. Ce moment de négociation intervient àun moment également important pour l’avenir des régimes particuliers des intérimaires et des intermittents du spectacle et de l’industrie, ainsi que l’ensemble des dispositifs de protection sociale, fortement attaqués par les organisations patronales.

Cette journée sera l’occasion de rappeler les exigences des mouvements ayant toujours combattu la convention du 1er juillet 2001 :

  • L’indemnisation de toutes les formes de chômage quel que soit l’âge, la situation administrative ou familiale, ou les antécédents professionnels.
  • La revalorisation immédiate de 300 €uros des différents revenus des chômeurs et la garantie pour chacun d’un revenu minimum ayant le SMIC pour référence.
  • Le libre choix de son emploi et sa formation
  • L’abrogation de la convention du PARE et l’organisation par le gouvernement de la re-négociation de la convention assurance chômage par toutes les parties concernées, pour aboutir àl’unification des différents systèmes d’indemnisation garantissant la continuité et l’égalité des droits.

Nous appellons les chômeurs et précaires, l’ensemble des salariés àutiliser cette journée, par des débats et des actions, pour rappeler que nous refusons tous de faire les frais d’une gestion libérale de l’économie centrée sur les seuls intérêts des « entrepreneurs  » et des actionnaires.

Cette mobilisation, quelques jours avant le sommet de Séville, marquera également notre solidarité avec les salariés d’Espagne en grève le lendemain contre un projet de réorganisation de l’assurance chômage comparable celui de la convention dite du PARE.

Un emploi c’est un droit - un revenu c’est un du !

En Ile de France nous nous rassemblerons le mercredi 19 juin àpartir de 13 h làoù se tiendront les négociations : devant le MÉDEF au 31 rue François 1er de Serbie Paris XVI - M° Alma Marceau.

Cette réunion préparera le conseil d’administration de l’UNÉDIC du 3 juillet qui validera les décisions prises en juin et qui aussi sera un moment de mobilisation pour l’indemnisation de toutes les formes de chômage de précarité.

  • AC ! - Agir ensemble contre le Chômage - 42 rue d’Avron - 75020 Paris - tél. : 01.43.73.36.57 - fax : 01.43.73.00.03 - email.
  • APEIS - Association pour l’Emploi, l’Information et la Solidarité - 27 avenue M. Robespierre - 94400 Vitry - tél. : 01.46.82.52.25 - fax : 01.45.73.25.61.
  • CGT - Chômeurs - 263, rue de Paris - 93100 Montreuil - Tél. : 01.48.18.85.44 - fax : 01.48.18.81.68
  • MNCP - Mouvement National des Chômeurs et Précaires - 17 rue Lancry - 75010 Paris - tél. : 01.40.03.90.66 - fax : 01.40.03.90.67.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Hébergé par: OVH | Contact | Haut