PARE-UNÉDIC

le MÉDEF se moque du monde et de la justice !
mardi 27 novembre 2001
par  le réseau d’AC !

Incroyable : l’avocat du MÉDEF n’a pas eu les moyens nécessaires pour remettre en temps et en heures ses conclusions au TGI de Paris ! C’est du moins ce qu’il a déclaré - sans rire ! - aujourd’hui au Juge, obtenant ainsi le report des dates de clôture et de plaidoirie du procès intenté contre les signataires de la convention assurance chômage, par AC !, APEIS, MNCP d’une part, la CGT d’autre part.

Cette manœuvre permet donc au MÉDEF de prolonger encore une situation confuse. Le Tribunal fixera la date du procès le 11 décembre 2001.

Il poursuit ainsi son objectif d’imposer par tous les moyens sa refondation anti-sociale.

Pourtant, les insuffisances sociales de cette convention, ses innovations illégales, les nombreux drames que provoquent ce texte inadapté en cette période de fortes précarités et de nouvelles hausses des chiffres du chômage, les graves ambiguïtés qu’illustre la cacophonie des déclarations contradictoires du gouvernement et des signataires de la convention auxquelles s’ajoutent différentes décisions de justices, sont trop visibles pour être plus longtemps ignorés.

Tout cela rend urgent une réelle clarification politique et juridique, qui sans doute reconnaîtra l’illégalité de cette convention assurance chômage.

  • AC ! - Agir ensemble contre le Chômage - 42 rue d’Avron - 75020 Paris - tél. : 01.43.73.36.57 - fax : 01.43.73.00.03 - email.

Commentaires

Brèves

25 avril - sur les ondes de FPP

http://hebdo-julialaure.info/spip.php?article139
l’émission l’Hebdo du 21 avril 2018 consacrée à (...)

22 janvier 2011 - COMMUNIQUE DE PRESSE.

COMMUNIQUE DE PRESSE.
Les négociations de la convention UNEDIC commence le lundi 24 avec les (...)