70 000 piqueteros marchent dans Buenos Aires

Argentine
samedi 26 juin 2004
par  le réseau d’AC !

Ce 26 juin 2004 est le deuxième anniversaire des assassinats de Dario Santillan et de Maximiliano Kosteki. Comme tous les 26 juin, une mobilisation était convoquée pour exiger que justice soit rendue et que les responsables matériels et politiques de la répression soit condamnés.

Cette année, cette mobilisation a duré 24 heures, il y eu le 25 un escrache (dénonciation publique) au siège des services de renseignement, la SIDE, puis une coupure du pont pueyrredon (lieu du massacre) pour finir par une marche a la Place de Mai.

Cette marche était convoquée, bien sà»r par les MTD Anibal Veron (desquels faisaient partis Dario et Maxi) et les familles des victimes, mais aussi par toutes les organisations de chômeurs en accord avec un manifeste consensuel. Cette manifestation fut la plus importante depuis celle du 26 juin 2002, environ 70 000 piqueteros y participèrent.

La cible privilégiée des manifestants a été Eduardo Duhalde, président par intérim au moment des faits et le responsable politique de la sauvage répression, et qui n’est toujours pas poursuivi par la justice. A noter que les mouvements piqueteros « kirchnéristes  » ont décidé de ne pas se joindre àla manifestation en raison des critiques envers la politique économique et sociale actuelle du gouvernement. Ils ont quand même organiser un acte face àla station ferroviaire d’avellaneda.


Commentaires