Poster un commentaire à la suite de l’article...

samedi 10 juillet 2004
par  AC ! Limoges

Légère condamnation pour une affaire de droit au logement

Ouvrir un logement vide afin de permettre à des personnes et des associations sans logis de s’y installer reste illégal, même si cela est légitime. C’est ce que les juges du tribunal de grande instance de Limoges ont signifié mercredi dernier à Antoine, militant du collectif de défense du droit au (...)