E.M.T et E.M.T.P.R

Evaluation en Milieu de Travail et Evaluation en Milieu de Travail Préalable au recrutement
mardi 18 novembre 2003
par  le réseau d’AC !

EMT - Evaluation en Milieu de Travail

ATTENTION ! TRAVAIL GRATUIT

L’EMT est un dispositif inconnu du Code du Travail.
Sous prétexte de « vérifier les compétences et capacités professionnelles  » des demandeurs d’emploi et pour remplir ses objectifs en matière de rendement, l’ANPE met des chômeurs àla disposition des entreprises.

  • Gain pour le chômeur : 0 euro.
  • Coà»t pour le chômeur : frais de transport, frais de garde d’enfants, frais de restauration...
  • Gain pour l’employeur : le salaire + le coà»t de cette « prestation  » versé par l’ANPE (minimum 2 euros de l’heure).
  • Durée : jusqu’à70h par chômeur.(2 semaines àtemps plein).
  • Travail interdit le dimanche.

- Obligations de l’employeur :

  • Nommer unE salariéE correspondantE chargéE de l’accompagnement et de l’évaluation du chômeur-travailleur gratuitE.
  • Souscrire une assurance couvrant les dommages subis ou causés par le travailleur gratuitE.

- Obligations du chômeur-travailleur gratuitE : celles du travailleur salariéE (respect des horaires, du matériel, de la confidentialité).

- Contentieux : demandes de dommages et intérêts àl’ANPE pour non respect de la convention (pas d’accompagnement dans l’entreprise, tâches incompatibles avec l’état de santé, fiche d’évaluation non fournie, non contradictoire, préjudiciable).

- Conseils d’AC ! :

  • si vous avez besoin d’évaluations, demandez àles faire dans des centres de formation.
  • ne travaillez jamais gratuitement pour un employeur privé ou public. Le travail gratuit entretient le chômage et les très bas salaires.

EMTPR - Evaluation en Milieu de Travail Préalable au recrutement

ATTENTION ! TRAVAIL GRATUIT

L’EMTPE est un dispositif inconnu du Code du Travail.
Sous prétexte de « permettre aux demandeurs d’emploi de faire aboutir leurs candidatures en faisant leurs preuves en situation de travail  » (!?), l’ANPE engage des chômeurs àeffectuer une période d’essai gratuite dans l’entreprise (publique ou privée) qui recrute.

  • Gain pour le chômeur : 0 euro.
  • Coà»t pour le chômeur : frais de transport, frais de garde d’enfants, frais de restauration...
  • Gain pour l’employeur : le salaire.
  • Durée : jusqu’à35h par chômeur.
  • Travail interdit le dimanche.

- Obligations de l’employeur :

  • Avoir confié une offre d’emploi àl’ANPE.
  • S’engager « Ã vérifier àtitre gracieux les compétences et les capacités du candidat pour exercer l’emploi proposé  ».
    - Nommer un « collaborateur  » chargé de l’accompagnement et de l’évaluation du/de la candidatE.
  • Souscrire une assurance couvrant les dommages subis ou causés par le travailleur gratuit.

- Obligations du chômeur-travailleur gratuitE : toutes celles du travailleur salariéE.

- Contentieux : demande de paiement du salaire (pas d’information sur le caractère gratuit de ce travail).

- Conseils d’AC ! :

  • L’EMTPR est une période d’essai. La période d’essai est partie intégrante d’un contrat de travail et doit être rémunérée.
  • Si un employeur vous impose une période d’essai gratuite sous couvert d’EMTPR, refusez et ne regrettez pas son offre d’emploi : c’est un filou.
  • Ne travaillez jamais gratuitement pour un employeur privé ou public. Le travail gratuit entretient le chômage et les très bas salaires.

Commentaires