Tweet bandeau
   Accueil > Manifestations > Marches contre la précarisation de nos vies - 2005 > Appel pour des marches contre la précarisation de nos vies en (...)

Appel pour des marches contre la précarisation de nos vies en 2005

texte collectif du Forum des Luttes Sociales

lundi 20 décembre 2004, par le réseau d’AC !

« Aujourd’hui, dans chaque ville, dans chaque région,
il est urgent de s’unir pour une convergence des luttes riche de nos diversités  ».


LES MARCHES DU PRINTEMPS CONTRE LA PRÉCARISATION DE NOS VIES
RÉSISTONS, LUTTONS, MARCHONS

En France, comme dans toute l’Europe, depuis une vingtaine d’années, les droits sociaux fondamentaux et l’essentiel des biens publics sont la cible d’une offensive néo-libérale sans précédent.

Tous les droits y passent : les droits àla santé, àla liberté d’installation et de circulation, au logement et àla terre, àl’éducation, àun emploi, àun revenu, àune alimentation et àun environnement sains, ...

Le droit des peuples àla Paix, l’égalité et la justice sont bafoués : guerre en Irak, en Palestine, en Tchétchènie, en Amérique latine, en Afrique, guerre aux peuples du monde, la guerre et la misère sont globales et permanentes.

Les nouvelles technologies de surveillance et de contrôle nous mettent sous tutelle et marchandisent nos vies au mépris des libertés.

Le RMA, les « contrats d’avenir  » et autres emplois forcés, ainsi que la directive européenne Bolkestein, vont détruire les droits du travail : c’est toujours davantage de travailleurs pauvres.

Criminalisation de la pauvreté comme du mouvement social et des « sans  », notamment des sans-papiers, la guerre aux pauvres ne cesse de se durcir. Les discriminations et les inégalités s’aggravent. Les droits de celles et ceux que le système jette àla rue sont en permanence revus àla baisse.

Sur de nombreux fronts, des résistances maintiennent une combativité précieuse : parmi d’autres, la victoire arrachée lors des derniers procès sur les OGM, en terme de reconnaissance de l’action collective, ou celle de plus d’un million de « recalculés  » de l’UNÉDIC, rétablis dans leurs droits.

Résister c’est créer. Créer, c’est résister.

Aujourd’hui, dans chaque ville, dans chaque région, il est urgent de s’unir pour une convergence des luttes riche de nos diversités.

Partons des lieux de luttes, marchons pour le respect de nos droits et pour en conquérir de nouveaux.

- première assemblée constitutive des marches contre la précarisation de nos vies en 2005...

Liste provisoire des organisations signataires de l’appel
pour des marches de printemps et contre la précarisation de nos vies :

AC ! (Agir ensemble contre le chômage) - La Confédération paysanne - DAL (Droit au logement) - Union Syndicale Solidaires - NO VOX - CCIPPP (Campagne Civile Internationale pour la Protection du Peuple Palestinien) - Construire un monde solidaire Millau - DAL Calais - DAL Lille - Comité Salam « Csur  » Calais (soutien aux réfugiés) - ATTAC Montpellier - Le collectif CROAC de Montpellier - le collectif « Halte àla précarisation de Millau  » - Coordination des Intermittents des Précaires et Ile de France - Marches Européennes.

En attente de décision ou sous réserve :
FSU - MNCP (Mouvement National des Chômeurs et Précaires) - ATTAC-France.

mis àjour au 20 décembre 2004.

titre documents joints


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Hébergé par: OVH | Contact | Haut