Pourquoi l’union des chômeurs d’Irak ?

Irak
lundi 24 novembre 2003
par  le réseau d’AC !

Comme vous en êtes conscient, la conquête militaire américaine de l’Irak a éliminé le régime baasiste de Saddam Hussein mais elle a aussi détruit la société irakienne. Depuis la population vit quotidiennement dans la faim, la pauvreté, la pénurie d’eau, les problèmes sanitaires, l’insécurité...

Le chômage est aussi une des conséquences inévitables de cette guerre : en juillet, près de 70 % de la population active était sans emploi. Les chômeurs se sont organisés au sein de l’Union of Unemployed in Iraq afin de revendiquer la nécessité d’un emploi ou d’une allocation de 100 dollars par mois pour pouvoir subvenir aux besoins alimentaires (vitaux) de leurs enfants et autres membres de leurs familles.

Ainsi, dans l’espoir d’être entendu et d’obtenir une amélioration de leurs conditions de vie, l’Union of the Unemployed in Iraq (UUI) a organisé de nombreuses manifestations : àBagdad, devant le bureau de Paul Bremer et de l’administration civile américaine, àKirkuk ou encore àNasryia où 7 000 personnes ont pris part àla manifestation du 3 juin 2003.

La seule réponse qu’ont obtenu manifestants a été la répression, alors que leurs actions se déroulaient pacifiquement et dans l’ordre. Le 2 aoà»t 2003, 54 membres de l’UUI dont son secrétaire ont été mis en garde àvue. Ceci est une violation des droits de l’homme, et constitue une atteinte aux principes démocratiques. C’est pourquoi, nous vous invitons àsupporter l’UUI :

- En faisant pression sur les autorités américaines afin que celles-ci donnent une réponse ànos actions.
- En rejoignant nos demandes d’emploi d’allocation chômage nécessaires aux chômeurs irakiens pour subvenir aux besoins de leurs familles.
- En reconnaissant l’UUI comme syndicat et en nous permettant d’être reconnu àun niveau international.
- En nous faisant parvenir des aides financières pour supporter nos camarades irakiens dans leurs actions. Pour cela, il vous suffit de vous adresser àl’une des personnes mentionnées ci-dessous :

  • àBagdad : Bab Al-Sharki àl’adresse suivante : Al Rasheed St, Old Labor Union Bldg. Bagdad, Iraq.
  • àLondres : Dasthy Jamal par e-mail : d.jamal@ukonline.co.uk ou par téléphone au : (0044) 07734704742 ou Houzan Mahmoud par e-mail ou par téléphone : (0044) 07956883001 par courrier : PO. BOX 1575 Ilford IG1 3BZ London, England.
  • àLyon : Rabou Pierre-Alexandre par e-mail.

Listes des membres de l’UUI incarcérés par les forces américaines : Qasim Hadi (le secretaire de l’UUI), Hadi Abdul Rasul, Abdul Hussein Jasim, Muhammad Abdul Hassan Jasim, Basim Kathim, Amer Jabar, Abdul Rahim Muhammad, Ahmad Karim Salman, Muhmmad Hutheri Abas, Hussein Jamil Samr, Razaq Jabir Abud, Wsam Jomaa Abdul Wahid, Muhamed Jamel Nasir, Yahyah Hamid Ismail, Rashed Hamid Madrood, Abdull Rasul Ahmad, Abdul Amir Thani Muhammad, Ali Abdul Star Ali, Issa Ritha Shawi, Sadiq Abd Sadiq, Raad Abud Muhammad, Ali Hussein Salih, Ali Khalaf Shaair, Qasim Thjel, Nathir Ali Hussein, Dawod Majid Muhammad, Bahaa Muhammad Alwan, Alla Muhammad Alwan, Ahmad Mdashar Hanon, Thamir Faisal Muhammad, Haidar Rahim Munaim, Wsam Yass Khthair, Abas
Hashim Jwaid, Ali Akram Raheem, Akram Raheem Kathim, Fathil Khatab Oleywi, Salam Khadad Oleywi, Shakir Muhammad Abd, Leth ’Abo Segair’, Walid ’Abo al-Shai’, Abo Barq, Abdul Hussein Zahim, Abdul Karim Abdul Jalel, Khalid Muhammad Kathim, Ali Loaybi, Qasim Rahi Salim, Fathil Hamood Zkhayir, Muhammad Ritha Abdul Amir, Tahir Faraj Obaid, Muhammad Hadi Mukhef, Muhammad Farid Muhammad, Majid Wali, Faris Abdul Abas, Ahmad Darij Amer.

Source : article publié en français dans le Cri des sans emploi (textes en français prochainement ici).


Commentaires