Tweet bandeau
   Accueil > Actualités internationales > Naples : 8 inculpés d’extorsion de fonds suite à l’action d’autoréduction des (...)

Naples : 8 inculpés d’extorsion de fonds suite àl’action d’autoréduction des prix dans un hyper Coop

Italie

lundi 17 janvier 2005, par le réseau d’AC !


Une fois encore, le Juge d’Instruction de Naples criminalise les luttes sociales et inculpe plusieurs protagonistes. Avertis de la conclusion des enquêtes préliminaires, les huit ont rejoint les militants du « Réseau pour le Revenu et les Droits Sociaux  ». Celui-ci se bat depuis des années contre les conséquences antisociales du précariat qui se généralise, contre le chômage et pour l’affirmation d’un Revenu/Salaire pour tous.

Le chef d’inculpation retenu est « l’extorsion aggravée  » pour une action menée contre les surcoà»ts àl’hypercoop d’Afragola. Le 27 octobre dernier, après une négociation avec la direction de ce supermarché, les manifestants
ont obtenu gratuitement plusieurs quintaux de denrées alimentaires de première nécessité. Celles-ci ont ensuite été distribuées àun collectif de lutte de chômeurs organisés, place Matteotti, devant l’Hôtel de Région de la
province de Naples.

Pendant la manifestation dans l’hypercoop, les manifestants ont obtenu la sympathie et la solidarité des autres consommateurs présents et des employés du magasin. Mieux, les responsables du supermarché se déclarèrent publiquement disponibles pour une discussion avec le « Réseau pour le Revenu et les Droits Sociaux  » sur le thème de l’augmentation des prix et des initiatives possibles pour défendre le pouvoir d’achat des salariés.

Maintenant, quelques mois après, le Juge d’Instruction émet cette supputation juridique criminalisant ouvertement cette forme de conflit et de protestation sociale (que dire d’autre au vu du chef d’inculpation...).

Il est évident que cette nouvelle recrudescence de la répression émane directement de la pression politique du Ministre de l’Intérieur. Le lendemain de la manifestation nationale réussie du 6 novembre dernier àRome pour revendiquer le droit au revenu pour tous et contre toute forme de précarité, la propagation de certaines pratiques de lutte contre les surcoà»ts et l’approbation sociale qu’elles ont reçues lui a fait peur ; il a donné une ligne de conduite précise basée sur la présumée tolérance zéro.

Voilàl’explication pour les inculpations et les procès àNaples, Rome, Milan, Mestre et dans toutes les villes où la protestation contre l’augmentation des prix et des tarifs ose se manifester en public et en masse ! !

Face àl’arrogance autoritaire de la Magistrature, le « Réseau pour le Revenu et les Droits Sociaux  » n’entend pas renoncer àsa sacro-sainte bataille.

Tout en dénonçant ce nouveau volet répressif, tout en invitant àla mobilisation permanente contre toute tentative d’effacer les luttes sociales, nous relançons la lutte contre les surcoà»ts, contre toutes les formes de précarité du travail et de la vie et pour le droit de vivre
dignement.

Conférence de presse du mercredi 13 janvier près de l’hypercoop d’Afragola.

RETE PER IL REDDITO ED I DIRITTI SOCIALI - Napoli (Réseau pour le Revenu et les Droits Sociaux - Naples)

Traduction de l’italien par Franca, HNS-info.