Tweet bandeau
   Accueil > Actualités sociales > Contre la répression anti-syndicale à Virgin :

Contre la répression anti-syndicale àVirgin :

action le 4 mars

vendredi 27 février 2004, par le réseau d’AC !


Cédric Ostrowski, employé logistique depuis 1997 àl’entrepôt Macdonald (qui approvisionne le célèbre magasin Virgin des Champs-Elysées), Délégué du Personnel CGT et membre du Comité d’Entreprise National était
en procédure de licenciement depuis le 17 juillet pour... harcèlement moral àl’égard de son supérieur hiérarchique !

Depuis l’adoption de cette loi en 2002, cette accusation était inédite envers un employé, de surcroît représentant du personnel. Il était également accusé de menaces, provocations et propos injurieux àl’égard
de certains de ses collègues et de la direction. Après enquête, l’Inspection du Travail a refusé son licenciement le 25 septembre dernier. Le 13 novembre, la DRH a déposé un recours hiérarchique auprès du Ministère du Travail suite cette décision de réintégration (la même histoire qu’au Mc Do de Strasbourg Saint-Denis...).

En s’acharnant de la sorte, la direction a choisit la voie de l’affrontement et non de l’apaisement. Nous nous opposons fermement àcette nouvelle tentative de licenciement car, s’il elle se réalisait, elle créerait un dangereux précédent, au-delàde Virgin, dont tous les
représentant(e)s du personnel pourraient être victimes demain.

Alors que la direction attend la réponse de François FILLON, Ministre du Travail, qui doit entériner ou pas ce licenciement, et va jusqu’àretenir des heures sur la paye du Délégué Syndical Central, impliqué àce titre dans la défense de Cédric, elle reste également sourde aux nouveaux remous provoqués par cette affaire : articles de presse, messages de soutien, participations àdes émissions de radios et àdes meetings pour les élections régionales. Nous espérons aussi que la DRH
agira avec la même célérité concernant les affaires de harcèlement moral, plus « classiques  », en cours dans plusieurs établissements.

Face àcette obstination qui laisse présager des négociations salariales mouvementées dès mars chez Virgin, nous organisons une action d’ampleur
àlaquelle nous appelons àparticiper tous les salarié(e)s, tous les délégué(e)s et tous nos soutiens syndicaux, associatifs et politiques ; bref, tous les citoyens soucieux de la défense de Cédric et du droit
syndical. Son licenciement me manquerait pas de créer une jurisprudence qui se révélerait extrêmement négative pour l’ensemble des représentant(e)s du personnel de notre pays.

- Action de soutien àCédric Ostrowski, stockiste et représentant du personnel CGT àVirgin, jeudi 4 mars à11 h 30, Bourse du Travail, 67 rue Turbigo, M° Arts et Métiers.

- voir aussi la rubrique « En luttes !  ».
- Source : Vamos.
- Fil d’infos


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Hébergé par: OVH | Contact | Haut