SOLIDAIRES Accord unedic : des économies sur le dos des chômeurs-euses

lundi 24 mars 2014

La nouvelle convention chômage signée entre le MEDEF, la CFDT, la CFTC et FO, impose une cure d’austérité de 400 millions d’euros aux chômeurs-euses, aux précaires et aux intermittent-es. La CGT et la CGC ont rejeté cet accord.

Après la loi de sécurisation de l’emploi facilitant les licenciements, le pacte de responsabilité finançant le patronat sans conditions, l’accord UNEDIC poursuit la destruction des garanties sociales et la dégradation des conditions de vie de la majorité de la population.



Commentaires