Tweet bandeau
   Accueil > Revendications et droits > Assurance chômage > "Négociation" assurance chômage 2009 > VI. SEANCE DU MARDI 16 DECEMBRE 08 - Journée unitaire de mobilisation

VI. SEANCE DU MARDI 16 DECEMBRE 08 - Journée unitaire de mobilisation

Dernier ajout – mercredi 3 septembre 2014.

La situation était bloquée le 9 décembre dernier. Il aura suffit que le patronat renonce a son "aberrante" exigence de baisse des cotisations sociales pour que CFDT et CFTC (voir-ci-dessous), oubliant leur récentes sanctions électorales, reprennent espoir en leur capacité conclure un accord.
- Il leur reste un problème de calendrier : oseront-ils conclure àla prochaine séance, le 23 décembre ?
- Pour nous, ce recul patronal est une bonne chose (le patronat finançait sa demande de baisse de cotisation par des rejets d’indemnisation supplémentaires , de 100 000 à300 000 par mois selon l’hypothèse), c’est peut-être une première victoire mais alors totalement insuffisante. Le budget doit être doublé pour que la moitié non-indemnisée des chômeurs officiels le devienne, et quasiment le doubler encore pour que l’allocation moyenne soit proche du SMIC.

Actuellement, la "négociation" se déroule àbudget constant : indemniser plus de gens = les indemniser moins longtemps ou "moins cher" (voir la patronale patronale ci-dessous).

Comme le rappel le communiqué des collectifs AC ! (ci-dessous) : "L’urgence est donc de réunir les fonds et pour cela les propositions sont nombreuses : réforme de l’assiette de la cotisation ; prise en charge des dettes de l’Unedic par l’Etat comme cela a été possible pour les banques privées ; taxations nouvelles du capital"...

Après les très encourageantes mobilisations de ce mardi 16 décembre, et comme disent ceux de Toulouse :

préparons le 23/12 et la suite !


Manifestation intermittents du 16/12/08 àParis
envoyé par Freddy069

Ce que l’on se disait avant le mardi 16 décembre..
Les choses se présentent peut-être moins bien pour les employeurs qu’ils ne le pensaient...
Il y a la crise et leurs responsabilités qui leur collent àla peau, la précarité qui s’étend toujours... Ils ne pourront pas aussi facilement faire gober n’importe quoi.
Même l’Union européenne invite les Etats membres àprolonger les périodes d’indemnisation !

Et ils ont un problème de calendrier : conclure un nouvel accord le 16 ou le 23 décembre - ce qui n’est pas évident - ou proroger celui en vigueur.

Sinon, l’Etat - le gouvernement - reprendra l’affaire en main. Et si un accord devait être conclu, il aurait la responsabilité d’accepter ou non de l’agréer.

Quoiqu’il en soit nous avons tout intérêt ànous faire entendre !!!
Maintenant.


Suivante (clôture ?) : mardi 23 décembre 08



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Hébergé par: OVH | Contact | Haut