Tweet bandeau
   Accueil > Revendications et droits > Assurance chômage > Amputation des droits

Amputation des droits

Dernier ajout – vendredi 25 février 2005.

En décembre 2002, les partenaires (a)sociaux décidaient d’une énième réforme de l’indemnisation du chômage par l’UNÉDIC afin de soi-disant « sauver le régime d’indemnisation  ».
Cette réforme consista àamputer les droits àl’indemnisation des chômeurs en réduisant leur période d’indemnisation rejetant ainsi plus d’un million de personnes vers les minima sociaux (RMI, Allocation Spécifique de Solidarité…) ou vers RIEN ! ! !
Cette énième réforme faisait suite àla mise en place du PARE en juillet 2001.
Les associations de lutte contre le chômage (AC !, APEIS et MNCP) ont décidé rapidement de contester en justice (Conseil d’État) cet accord. Un an plus tard, la justice donna raison aux associations.
Actions et mobilisations de tout poil ont permis aux « recalculés  » d’être réintégrés dans leurs droits initiaux.
Le gouvernement a également attaqué le régime de solidarité, l’ASS, et malgré l’annonce en avril 2004 du président de la République de suspendre la réforme décrétée en décembre 2003 par le sinistre de l’emploi, Monsieur Fillon, la réforme n’est annulée que partiellement, très partiellement… l’idée étant de supprimer d’ici juillet 2005 cette allocation (près de 500 000 personnes concernées !).




Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Hébergé par: OVH | Contact | Haut