Le Squathédrale expulsé

Limoges
vendredi 23 septembre 2005

Vendredi 5 aôut le Squathédrale a été expulsé. La maison n’a pas été démoli sauf de l’intérieur. Aucun relogement n’a eu lieu. Cette expulsion fait suite àune réunion début juillet entre un adjoint au maire, Debrach, le directeur de cabinet du préfet, Livenais, et le Dédal (Collectif de défense du droit au logement). Réunion de principe, faux semblants, pour dire : on a étudié le cas des habitants, ils ne sont pas relogeables ou ne le veulent pas et puis les structures d’accueil sont saturées (du fait de la fermeture "estivale" de deux des centres). Au fait, pourquoi ferment-ils l’été ces centres ? Y’a pas moins de misères !
D’après le directeur de cabinet et Debrach ce n’est pas pour des raisons financières mais parce que ceux qui s’en occupent prennent leurs vacances àce moment-là !
Notre lieux, ànous et àd’autres, pour vivre, exercer nos activités est donc re-muré et en piteux état de l’intérieur. Dans l’immédiat tout contact devra se faire par téléphone ou e-mail en attendant qu’on trouve un autre local.


Commentaires