Tweet bandeau
   Accueil > Actualités et contacts des collectifs > Solidarité Chômage Tarn > Le droit à l’accompagnement des chômeurs bafoué !

Le droit àl’accompagnement des chômeurs bafoué !

Castres

mercredi 22 septembre 2004, par le réseau d’AC !

Cette lettre ouverte àété remise au journal local « La Dépêche  » elle sera publiée lundi ou mardi 20/21 ; accompagner un demandeur d’emploi àla DDTE pour un recours, nous le faisons régulièrement mais c’est de plus en plus hard ; àtel point que nous nous demandons si cet accompagnement sert vraiment le chômeur, ou si au contraire il n’est pas encore plus agressé parce qu’il est accompagné par une association de chômeurs. C’est grave, on est dégouté.


Kafkaïen

  • Monsieur X, 22ans, ayant légitimement mis fin àune période d’essai, se trouve privé d’indemnité par l’ASSÉDIC en dépit de l’Art.122.5 du Code du Travail...
  • Monsieur Y, père de famille, suite àl’affaire des « recalculés  » de mai 2004, subit paradoxalement une minoration de ses droits de 24 € à10 € par jour.
  • Madame Z, mère de famille, est radiée, par l’ANPE, pendant deux mois de la liste des demandeurs d’emploi (donc privé de ses allocations) pour avoir refusé un CES parcqu’elle en avait accepté un plus près de chez elle...

Ces trois situations absurdes sont le reflet de la politique actuelle du gouvernement, relayée par les acteurs de l’ANPE, de la DDTE et de l’ASSÉDIC
 ; politique qui d’une part vise àfaire baisser les chiffres du chômage, en radiant des personnes de la liste pour des motifs plus ou moins arbitraires,
et d’autre part, qui cherche tous les moyens possible pour priver les chômeurs d’indemnité dans le but implicite de faire des économies.

L’association Solidarité Chômage Tarn, dont la mission première est de défendre les droits de chômeurs, éprouve de jour en jour d’avantage de difficulté pour mener àbien son action, entravé par la mauvaise volonté des
institutions.

Ces institutions qui devraient être attentives ànotre action et prendre conscience qu’elle permet d’établir une médiation positive entre elles et les chômeurs, ne nous stigmatiseraient-elles pas, de même qu’elles
stigmatisent les demandeurs d’emploi, continuellement rendu coupables de leur situation par les discours des dirigeants ?

De plus ne pouvant siéger aux commissions paritaires, l’association interpelle les syndicats au sujet de leur responsabilité au sein de ces commissions, et les invite àprendre contact avec elle afin de discuter de cette situation inacceptable.

- Solidarité Chômage Tarn

  • 6 rue Sabaterie - 81100 CASTRES
  • Tél. : 05.63.59.32.11
  • mail.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Hébergé par: OVH | Contact | Haut