Tweet bandeau
   Accueil > Actualités et contacts des collectifs > Angoulême > Appel du collectif charentais pour la défense et le développement des (...)

Appel du collectif charentais pour la défense et le développement des services publics

Angoulême

mardi 15 février 2005, par AC ! Angoulême

- SAMEDI 19 FÉVRIER 2005 à10 h place New-York àANGOULÊME.

... ainsi qu’àla manifestation inter-régionale le samedi 5 mars 2005 àGuéret (Bus au départ d’Angoulême, nous contacter).

- Vous pouvez nous rencontrer tous les mardis de 18 h à20 h au Nil, maison des syndicats, 138 route de Bordeaux, Angoulême.

- CONTACTS :

  • e-mail
  • tél. : E. Saulnier : 05.45.31.60.57 - JP Bellefaye 06.80.90.31.97.

Depuis plus d’un siècle, au terme d’innombrables luttes, les Services publics de l’Etat ont permis que la satisfaction des besoins fondamentaux des populations prenne le pas su les seules logiques de profit et de
rentabilité. D’autres textes dont nous partageons les analyses, expliquent comment, dès la fin des années 60 et partout dans le monde, les grands groupes industriels et financiers transnationaux ont pensé que le rapport de
force pour mettre fin àcette situation leur était devenu favorablee et ont provoqué la mise en place de gouvernements acquis aux thèses économiques libérales. Libre circulation des capitaux et des marchandises, mise en concurrence généralisée, privatisation totale ou partielle, la recherche du profit maximal, l’Europe libérale s’est construite sur ce credo et en France, depuis des années, les gouvernements successifs se sont peu ou prou inscrits dans cette logique.

Aujourd’hui, c’est àune véritable asphyxie budgétaire des Services publics, voire àleur liquidation, qu’entend procéder le pouvoir en place.

En Charente, la multiplication des attaques contre les services jugés « non rentables  », le non respect des contrats et engagements pris, la déstructuration en cours des servi ces et équipements, la précarisation des
personnels, hypothèquent gravement l’avenir : fermeture de services hospitaliers, d’écoles, de bureaux de Poste, de trésoreries, des douanes, des agences d’accueil EDF... Or, c’est d’un haut niveau d’équipements et de Services publics dont la Charente a besoin pour répondre aux besoins des
usagers quel que soit leur lieu de résidence et faciliter les politiques d’accueil que les collectivités mettent en oeuvre. C’est pourquoi nous sommes de plus en plus nombreux ànous opposer àce démantèlement contraire àl’intérêt général et vécu comme une maltraitance et une trahison. Les
manifestations qui ont lieu depuis ces dernières semaines, sont l’émergence d’un malaise profond installé au sein de la population et du sentiment d’abandon du monde rural.

Aujourd’hui, dans une démarche citoyenne, nous, Usagers, Elus, Forces Syndicales, Politiques et Associatives, qui avons décidé de ne plus subir de tels choix de la part de l’Etat et d’entrer collectivement en résistance face aux menaces qui pèsent sur le département, nous appelons de toute la force de notre conviction àune multiplication sur tout le territoire national, des luttes pour la défense et le développement des Services publics et àl’organisation de leur convergence !

C’est pourquoi nous avons décidé de nous organiser en collectif départemental.
Ce collectif répond àl’appel du collectif creusois pour la création d’un réseau national.
Interpellations des Pouvoirs publics, pétitions, manifestations diverses, démission d’élus, aucune forme d’action n’est àelle seule un modèle et chacune a son importance, pourvu qu’elle fasse avancer la conscience du rôle irremplaçable des Services publics dans la construction d’une société plus juste et plus solidaire.
Ce rôle ne peut être pleinement assuré que dans le cadre d’une autre orientation nationale en matière de Services publics et pour être entendus, IL NOUS FAUT LE NOMBRE.
Rassemblons-nous sur cette exigence !
Il ne suffit pas de rêver les convergences : tous ensemble, construisons-Ies !
Au-delàdes nécessaires actions locales pour obtenir un moratoire et stopper l’hémorragie, nous sommes prêts àcontribuer àla mise en oeuvre collective d’une immense marche sur Paris « pour les Services publics  ». Ouvrons des
perspectives, cultivons l’espérance !

Signataires de la plate-forme du collectif charentais au 21 janvier 2005 : des citoyens, AC ! 16, ADECR 16, Association « Soutiens en urgence àla vie de l’ Hôpital du bassin de Ruffec  » ATTAC16, Collectif de défense des usagers de l’assainissement de la communauté de communes de Jarnac, CGT-ANPE, CGT-Crédit Agricole, CGT -Douanes, CGTEquipement, CGT-Impôts, CGT- Ptt, Confédération Paysonne, LCR16, MODEF 16, PCF (Section d’Angoulême), SE-UNSA, SNUI, sNUIPPI6, sUD-Education, sUD-Ptt, SUD Crédit Agricole, sUD-Martell, UGFF-CGT, ,comité Charente occitane du Parti Occitan, Michel Naudin (Maire de Brossac), Remy Merle (Maire de Coulgens), Edgard Saulr ier (Maire de
Villefagnan), Ie conseil municipal de Villefagnan, le comité de vigilance sur les services publics du canton de Villefagnan, Jacques Morel (Maire de Beaulieu sur Sotlnette), le cotlseil municipal de Beaulieu sur Sonnette,
Jérôme Royer (Moire de Jarnac), Yves Manguy (Maire de Londigny), Alain Etourneaud (Maire d’Empuré), Renée Michaud, Ginette Nebout (Maire de Juignac), JM. Parenteau (Maire de Birac), G. End (Maire de Bassac), Chamouleou JP (Maire d’Eymouthiers), Y. Heubert (Maire de Roumazières Loubert), R. Périchon (Maire de Chenommet), B. Charbonneau (Maire de Ruffec et conseiller général), G. Désouhant (Maire de Champagne-Mouton et conseiller général), M. Marquet (Maire de St Simon). A. Rivière (Maire de St
Séverin et conseiller général), Monnet Lionel (Maire d’Aubeville), Cécile Forgeron (Maire de Mouthiers) D.Louis (Maire de St Saturnin et conseiller général) JC. Thomas (Maire de La Faye), A. Thomas (Maire de Curac), G.
Traumat (Naire d’Esse), C. Gohin (Maire de ste souline), F.Flaud (Maire de Juillé), JC. Marchais (Maire de Merpins), s. Béguerie (Maire de Bonnes), M. Rapion (Maire de St Sornin), G. Robin (Maire de St Groux), M. Harmand (Maire
de Mansle et conseiller général), le Conseil municipal de Boutiers St Trojan, JP. Barbot (Maire de Plassac-Rouffiac), D. Viaud (Maire de Ranville Breuillaud), H.Texier (Premier adjoint Ruffec), J. Maizière (Maire de Charras), le Conseil municipal de Charras, J. Saint-Clair (Maire de Chirac),
R. Piaud (Maire de Champniers), le Conseil minicipal de Champniers, J. Dumergue (Maire de Fléac), JC. Beauchaud (Député et Maire du Gond-Pontouvre), J. Coutant (Maire de Claix), F. Bonnet (Maire de St Fraigne et conseiller général), le conseil municipaldest Fraigne, C. Boulenger
(Adjointe Ruffec), H de Villemandy (Maire de Confolens), G. Bouvy (Maire de Vindelle), P. Gailderaud (Maire de Barro), C. Villeger (Maire de Montignac), le groupe des élus de gauche du conseil génér’al de la Charente.JPDenieul
(Conseiller général), L.Caillaud (Adjointe Ruffec), ML. Reynaud (Députée européenne), Mie maire de Guizengeard, M. Dumeix (conseillère municipale d’Angoulême), G. Faye (conseiller municipal Gd Pontouvre), P. Berthault
(Maire de Maine de Boixe et conseiller général), JC Rambaud (Conseiller général), JM. Frouin (Maire d’ Ansac sur Vienne) et le conseil municipal...

Le collectif appelle les élus, les usagers, les syndicats, les personnels àune manifestation départementale pour la défense de l’ensemble des services publics :

- SAMEDI 19 FÉVRIER 2005 à10 h place New-York àANGOULÊME.

... ainsi qu’àla manifestation inter-régionale le samedi 5 mars 2005 àGuéret (Bus au départ d’Angoulême, nous contacter).

- Vous pouvez nous rencontrer tous les mardis de 18 h à20 h au Nil, maison des syndicats, 138 route de Bordeaux, Angoulême.

- CONTACTS :

  • e-mail
  • tél. : E. Saulnier : 05.45.31.60.57 - JP Bellefaye 06.80.90.31.97.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Hébergé par: OVH | Contact | Haut