Quand le patronat dicte sa volonté au gouvernement

lundi 3 septembre 2007
par  AC ! RES

Laurence Parisot, présidente du MEDEF entend dicter la volonté du patronat au gouvernement en ce qui concerne l’allongement de l’age pour prétendre àla retraite.

Quel intérêt pour le patronat lorsque l’on constate que la politique sur l’emploi des "seniors " a échoué.

Le MEDEF est tout simplement le suppôt, comme le sont d’autres actuellement, d’une politique qui conduit àla confusion, àl’instrumentalisation et àla dégradation des conditions de vie.

Le MEDEF et un des partenaires sociaux, il doit rester dans son rôle. Aucun des syndicats représentant les salariés n’a jamais affiché des prétentions en ce comportant comme un organe de pouvoir.

Il n’appartient pas au MEDEF, qui selon des intérêts uniquement lucratifs et spéculatifs n’hésitent pas àmettre en péril la vie de milliers de travailleurs, d’anticiper sur de futures "réformes". Le MEDEF ne représente que lui même.

Que le patronat joue son rôle, celui de l’emploi aux meilleures garanties et conditions


Commentaires

Brèves

25 avril - sur les ondes de FPP

http://hebdo-julialaure.info/spip.php?article139
l’émission l’Hebdo du 21 avril 2018 consacrée à (...)

22 janvier 2011 - COMMUNIQUE DE PRESSE.

COMMUNIQUE DE PRESSE.
Les négociations de la convention UNEDIC commence le lundi 24 avec les (...)