28% de satisfaits et encore, où les raisons d’un mécontentement

jeudi 24 avril 2008
par  AC ! RES

72% des citoyens se disent mécontents de la politique conduite par le chef de État. Comment peut-il en être autrement.

Toute personne d’origine dite étrangère doit maîtriser la langue française en vue de son intégration. Bien.

Mais apparemment les choses se sont déplacées et le gouvernement gagnerait àretourner àl’école de la République.

Le gouvernement ne fait pas des réformes, mais des contre-réformes. Réforme d’après le Larousse veut dire : changement en vue d’une amélioration. Amélioration veut dire : transformation, changement en mieux.

Or, la politique du gouvernement est totalement àl’inverse de cette sémantique. Pour lui "réforme" veut dire : pauvreté, indigence, abolissement de la protection sociale et des droits acquis, précarisation, exploitation, enrichissement.

Il en est de même avec les "bio-carburants". Depuis quand la FNSEA produit bio jusqu’àla luzerne. Il s’agit d’agro-carburants tout simplement ; des substances végétales en somme.

Il revient d’ajouter àcela les fausses promesses, comme l’augmentation des retraites, du pouvoir d’achat. Les mesures prises actuellement qui ne figuraient pas dans le programme du candidat.

Enfin la réalité, le chômage ne baisse pas, l’inflation, la récession sont bien là.

Mais ce modèle économique et financier doit perdurer pour les tenants de la pensée conservatrice et libérale.

Ceci dit, il faut toujours espérer en un avenir meilleur, Nicolas Sarkozy ne dit-il pas qu’il n’est pas làpour durer.


Commentaires