Tweet bandeau
   Accueil > Actualités sociales > Occupation d’une ASSÉDIC à Noisy le Grand

Occupation d’une ASSÉDIC àNoisy le Grand

mardi 12 avril 2005, par le réseau d’AC !


Un allocataire ayant effectué 507 h d’emploi a demandé àcette ASSÉDIC dont il dépend l’application de la circulaire Unédic de janvier 2005 afin de voir rehausser son « salaire journalier de référence  » (SJR) et, àcette occasion,
son allocation journalière (AJ).

Cette circulaire autorise le recalcul des droits dès lors
qu’une telle période d’emploi est attestée, or l’ASSÉDIC de Noisy le Grand refuse d’appliquer le texte en prétendant ne pas disposer du logiciel idoine, attendu pour septembre 2005 !

L’action en cours a pour but de débloquer le dossier et
donc l’allocation de cet intermittent
.

Une fois de plus la démonstration est faite : ni les piteuses rustines gouvernementales et leurs aléas, ni les bricolages disciminatoires de l’UNÉDIC ne peuvent satisfaire au besoin d’un régime d’indemnisation des salariés àl’emploi discontinu, qui prenne en compte les pratiques réelles d’emploi.

La nécessité d’abroger le protocle UNÉDIC de juin 2003 reste entière.

Aujourd’hui, la non application des textes est monnaie courante lorsqu’ils sont favorables aux ayants droit , les exclusions, légales ou non, se multiplient.

Demain, les partenaires sociaux réformeront ànouveau l’UNÉDIC dont la convention vient àéchéance fin 2005 et ils s’apprêtent àorganiser davantage encore
l’insécurité sociale des travailleurs précaires, intermittents et chômeurs.

Opposés àcette logique inégalitaire, nous appellons tous les salariés concernés às’organiser pour conquérir de nouveaux droits.

Rendez vous ce premier mai 2005 àParis, comme dans une douzaine de ville d’Europe, pour l’Euromayday 2005 !


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Hébergé par: OVH | Contact | Haut